Tour de France : Lilian Calmejane offre à la France sa deuxième victoire en s'imposant dans le Jura lors de la 8e étape

La 8e étape du Tour de France relie, samedi 8 juillet, Dole à la station des Rousses, avec un parcours de 187,5 km entièrement situé dans le département du Jura.

Ce qu'il faut savoir

Lilian Calmejane (Direct Energie) a offert à la France sa deuxième victoire en remportant la 8e étape du Tour de France, samedi 8 juillet. La course reliait Dole à la station des Rousses, avec un parcours de 187,5 km entièrement situé dans le département du Jura.

 Froome conserve son maillot jaune. Le Britannique Chris Froome (Sky) a conservé le maillot jaune de leader au terme de cette étape de moyenne montagne dans le Jura, animée de bout en bout des 187,5 kilomètres.

Les cinq massifs français visités par le Tour. Pour la première fois dans l'histoire du Tour de France, les cinq massifs montagneux français ont été visités par la Grande Boucle. Après les Vosges mercredi et le Jura ce samedi, le tracé passe par les Pyrénées, le Massif central, puis les Alpes.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TDF

17h38 : Arnaud Demare est arrivé dans les délais, évitant l'élimination ! Il termine avec 37 minutes et 33 secondes de retard sur le premier, Lilian Calmejane.

17h38 : @cyclo_ecolo Arnaud Demare peut encore terminer l'étape dans les délais, mais ce sera forcément serré.

17h17 : Et Arnaud Demare ? Toujours à l'arrêt ou dans les délais ?

17h00 : Bravo Lilian pour cette belle victoire d'étape.

17h00 : Bravo a ce jeune courreur👏👏👏👏👏

16h58 : "C'est pas passé loin de la catastrophe", reconnait Lilian Calmejane sur France 2. A 5 km de l'arrivée, il a arrêté de pédaler, victime d'une crampe. "Avec un peu d'expérience, c'est passé, mais je me suis fait mal comme jamais."

16h54 : C'est fait, Lilian Calmejane offre à la France sa deuxième victoire sur ce Tour en s'imposant en solitaire aux Rousses.

16h54 : Ce serait le premier succès de l'équipe de Jean-René Bernaudeau depuis qu'elle s'appelle Direct Energie. L'époque Europcar était plus faste.

16h51 : Lilian Calmejane fera trois tours sur le podium tout à l'heure. Pour la victoire d'étape (normalement), pour le maillot à pois et pour le trophée du plus combattif.

16h49 : Le Français souffre terriblement, bouche grande ouverte, la tête qui dodeline... Heureusement pour Calmejane, son poursuivant Robert Gesink semble lui aussi très émoussé.

16h47 : Ça remonte sur 2 km, c'est le moment de serrer les dents. Le Français semble faiblir au pire moment. Il n'arrive plus à appuyer sur les pédales...

16h42 : 9 km de l'arrivée, 450 m d'avance pour Calmejane face au Néerlandais Gesink pour la victoire d'étape.

16h39 : Lilian Calmejane franchit le col en tête, et s'emparera du maillot à pois ce soir. Mais l'objectif, c'est la victoire d'étape.

16h33 : Le Néerlandais Robert Gesink, grimpeur réputé, a Lilian Calmejane en point de mire, et ne compte que 11 secondes de retard sur le coureur tricolore.

16h27 : Les Français ont les crocs, au tour de Lilian Calmejane, un bizuth du Tour, de tenter sa chance à 5 km du sommet ! On l'avait vu à son avantage en début de Tour, le jeune grimpeur montre qu'il a des jambes.

16h26 : @mjpt Parce les coureurs vont enchaîner demain trois cols hors catégorie entre Nantua et Chambéry, une première.

16h21 : Bonjour Pierre; pourquoi l'étape de demain est-elle considérée comme ardue et décisive?

16h20 : Warren Barguil vient d'exploser, il laisse filer ses compagnons d'échappée, et va se laisser reprendre par le peloton.

16h18 : Il faut pas être bête on sait très bien que l'équipe Sky va reprendre la tête de la course malheureusement... J'aurais bien aimé voir Barguil grimper pour la victoire

16h22 : A 20 km de l'arrivée, les échappés n'ont qu'1'20 d'avance sur le peloton. Suspense maximal dans la dernière ascension de l'étape... d'autant plus que Tony Gallopin joue sa carte en tentant de partir seul.

16h11 : Warren Barguil, qui peut s'emparer du maillot à pois s'il franchit en tête le sommet du col, passe à l'attaque.

16h21 : A quoi ressemble la dernière difficulté de la journée ? La Côte de la Combe de Laisia Les Molunes, c'est 11,7km à 6,4% de moyenne.





16h07 : Vous avez vu une bordée de Pikachus sur le bord de la route ? Pas de panique, ce sont les fans du régional de l'étape, Alexis Vuillermoz, dont c'est le surnom.

16h18 : Les échappés ont commencé à s'y croire, à lever le pied en vue de l'ascension finale, et le payent désormais en sentant le souffle du peloton sur leur nuque. Le groupe mené par les Sky est revenu à 1'30. Cette étape folle n'est décidément pas jouée...

16h17 : @Je suis un anonyme Le Belge serait grand favori en cas d'arrivée groupée, car c'est lui qui dispose de la meilleure pointe de vitesse. Les autres coureurs ont de beaux atouts à faire valoir, à condition de partir seuls.

16h17 : Qui, à part Greg Van Avermaet, peut prétendre à la victoire d'étape ?

15h55 : Le vainqueur de l'étape se trouve sans doute parmi ces huit hommes de tête : Lilian Calmejane (Direct Energie), Simon Clarke (Cannondale), Warren Barguil (Sunweb), Serge Pauwels (Dimension Data), Jan Bakelants (AG2R), Greg Van Avermaet, Nicolas Roche (BMC) et Robert Gesink (Lotto-Jumbo).

Greg Van Avermaet fait figure d'épouvantail dans ce groupe.

15h56 : Le site Business Insider explique que chaque coureur brûle en moyenne 6 071 calories par étape, ce qui représente 9 Whoppers de chez Burger King, ou 21 parts de pizzas... ou encore 242 carottes.

15h48 : @anonyme Le sprinter de la FDJ est désormais pointé à plus de 20 minutes des hommes de tête.




(Lionel BONAVENTURE / AFP)

15h47 : Bonjour. Des nouvelles d'Arnaud Démare ?

15h40 : Chris Froome vient de faire un petit tour dans un buisson lors d'un virage mal maîtrisé... Rien de grave, mais du coup l'allure du peloton, emmené par la Sky, s'en ressent et permet aux échappés de prendre un peu de champ.

Ce groupe de 8 coureurs compte maintenant près de 3 minutes d'avance.

15h21 : C'est reparti pour les côtes pour les échappés, qui escaladent la côte de Viry (2e catégorie, 7,2 km à 5,2% de moyenne). Le groupe de tête explose, et ne compte que 2'30 d'avance sur le peloton.

15h01 : Et pendant ce temps là... le Tour de la Martinique commence aujourd'hui pour une semaine, avec des ambitions un peu plus humaines 😊, 1ère étape 127km... Mais là encore, ça reste largement au dessus de mes moyens, je continue donc en danseuse entre mon canapé et la piscine 😎...

15h11 : A 70 km de l'arrivée, les écarts sont extrêmement resserrés. Entre les huit hommes de tête (Pauwels, Bakelants, Barguil, Ulissi, Van Avermaet, Matthews, Burghardt et Trentin) et le peloton, on ne compte que 2'30. Cela ne devrait pas suffire pour aller au bout... air connu sur le Tour de France cette année.