Tour de France : la course avec du public ?

Le dernier week-end du mois de juin devait être marqué par le départ du Tour de France. Si la célèbre course a été repoussée de deux mois, ses contours commencent à être connus.

Les amoureux de la petite reine avaient marqué le dernier week-end du mois de juin dans leur agenda. Au départ de Nice (Alpes-Maritimes), la Tour de France devait s'élancer pour trois semaines de course. Mais, à cause de la crise sanitaire, la Grande boucle a été repoussée de deux mois. Si le Tour 2020 s'annonce déjà comme une édition à part, il pourrait tout de même être accompagné par du public. Actuellement, deux scénarios sont à l'étude : une course presque normale ou une course davantage contrainte, en cas de reprise de l'épidémie en France.

"Pas la meilleure année pour avoir un autographe d'un champion"

Ce qui est déjà certain, c'est que les coureurs seront dans une bulle : pas de bains de foule ni de selfie au programme. "C'est sûr que ce ne sera pas la meilleure année pour avoir un autographe d'un champion, ça, c'est une évidence. En revanche, il y aura la plus grande compétition cycliste du monde, il y aura, j'en suis certain, de l'enthousiasme, dans le respect des règles sanitaires", explique le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Français Thibaut Pinot, le Danois Michael Morkov et les cyclistes du Tour du France, lors de la 17e étape entre le pont du Gard (Gard) et Gap (Hautes-Alpes), le 24 juillet 2019.
Le Français Thibaut Pinot, le Danois Michael Morkov et les cyclistes du Tour du France, lors de la 17e étape entre le pont du Gard (Gard) et Gap (Hautes-Alpes), le 24 juillet 2019.(ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP)