Tour de France : la boucle dans le rétro

Après la dernière étape du Tour de France, ce dimanche 29 juillet, France 2 revient sur les images les plus marquantes de cette édition 2018.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les routes de juillet sont toujours chargées. Souvent bucoliques, parfois électriques. Le Tour de France 2018, c'est d'abord une drôle d'atmosphère : des gestes déplacés de quelques supporters dissipés, une manifestation et des gaz lacrymogènes dont les coureurs font les frais. Sans parler des sifflets qui ont régulièrement accompagné les coups de pédale de l'équipe Sky. Le dossier Christopher Froome, pourtant clos, a résonné sur les bas-côtés.

176 au départ, 145 à l'arrivée

Mais pas de quoi perturber l'équipe britannique. Sa puissance sportive et financière a encore eu raison de ses adversaires : six victoires en sept ans. Cette fois-ci, c'est Geraint Thomas qui porte le maillot du gagnant. "J'ai gagné le Tour de France", savoure d'ailleurs le champion après coup. 3 351 km et un peu de casse sur le trajet. Ils étaient 176 au départ, ils sont 145 à l'arrivée. Tomber pour mieux se relever. Les cyclistes sont des durs au mal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le peloton au pied de l\'arc de Triomphe, lors de la dernière étape du Tour de France, le 29 juillet 2018. 
Le peloton au pied de l'arc de Triomphe, lors de la dernière étape du Tour de France, le 29 juillet 2018.  (MARCO BERTORELLO / AFP)