Tour de France : à la rencontre des coureurs érythréens

Ils courent au sein d'une équipe africaine. Une première lors de cette 102e édition.

France 3

Ils sont pionniers et ils portent sur leur dos le maillot de la première équipe africaine engagée sur le Tour de France ainsi que les espoirs de tout un continent. Ce sont les deux coureurs de l'équipe MTN Qhubeka. L'un d'eux étonne par ses performances : Daniel Teklehaimanot. Premier coureur noir africain de l'histoire de la Grande Boucle, il a porté pendant quatre jours le maillot de meilleur grimpeur.

Rendre le vélo populaire

À 26 ans, il est une idole dans son pays. "Je me sens très très heureux de vivre ce moment sur le Tour de France. Je suis très fier pour mon pays de mes coéquipiers aussi", déclare le cycliste au micro de France 3.

L'équipe africaine est devenue l'attraction du Tour 2015. En Afrique aussi l'engouement est énorme. Au-delà des résultats, l'équipe était également porteuse d'une immense ambition : rendre le vélo populaire en Afrique.

Le JT
Les autres sujets du JT