EN IMAGES. Tour de France : Thibaut Pinot, de l'ombre à la lumière, en 5 étapes

Le Français de la FDJ a remporté la 20e étape, samedi 25 juillet, après avroi triomphé des 21 virages les plus célèbres du monde cycliste. Retour sur une édition compliquée jusque là.

Le Français Thibaut Pinot lors de sa victoire d\'étape à L\'Alpe d\'Huez, samedi 25 juillet, lors du Tour de France 2015.
Le Français Thibaut Pinot lors de sa victoire d'étape à L'Alpe d'Huez, samedi 25 juillet, lors du Tour de France 2015. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Thibaut Pinot peut enfin lever les bras au ciel. Vainqueur de la 20e étape entre Modane-Valfréjus et l'Alpe d'Huez, le coureur de la FDJ a sans doute remporté la plus belle victoire de sa jeune carrière. Meilleur jeune et troisième du classement final en 2014, le coureur franc-comtois a rencontré bien des difficultés cette année. Francetv info revient sur les cinq moments-clé de sa participation dans ce Tour de France

1Distancé dès les premières étapes et privé de Bonnet

Thibaut Pinot après l\'arrivée de la deuxième étape à Zélande (pays-Bas), le 5 juillet 2015.
Thibaut Pinot après l'arrivée de la deuxième étape à Zélande (pays-Bas), le 5 juillet 2015. (MAXPPP)

"Il y avait un rond-point et nous l'avons pris du mauvais côté. Après, c'est difficile de s'y retrouver avec la pluie, le vent, il y avait des coureurs partout." Dès la deuxième étape, Thibaut Pinot est piégé dans une bordure et lâche 1'28" à Christopher Froome. Le lendemain, il perd son coéquipier William Bonnet, victime d'une grave chute et hospitalisé à La Pitié-Salpêtrière, avec une vertèbre brisée et un traumatisme cranien. "J’avais les jambes coupées (...). C’est assez traumatisant. J’ai tout vu directement", réagit-il après l'étape, cité par L'Equipe.

2Pris dans la chute collective de la 5e étape

Le Français Thibaud Pinot est à terre après une chute collective dans la 5e étape du Tour de France, le 8 juillet 2015.
Le Français Thibaud Pinot est à terre après une chute collective dans la 5e étape du Tour de France, le 8 juillet 2015. (JEFF PACHOUD / AFP)

Lors de la cinquième étape, le coureur de la FDJ n'est pas épargné par la chute massive de la 5e étape, à 25 km de l'arrivée à Amiens. Il parvient à se relever, avant d'être ramené dans le peloton par un coéquipier. Quand ça ne veut pas...

3Défait sur le fil à Mende

Thibaud Pinot (au deuxième plan) assiste dépité à la victoire de Stephen Cummings, lors de la 14e étape du Tour de France.
Thibaud Pinot (au deuxième plan) assiste dépité à la victoire de Stephen Cummings, lors de la 14e étape du Tour de France. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Rien ne va. Thibaut Pinot souffre d'une bronchite et son genou lui fait mal. Il compte plus de 40 minutes de retard au classement. Mais il passe enfin à l'attaque, dans la 14e étape entre Rodez et Mende. Echappé dans un trio avec Romain Bardet, les deux Français ne parviennent pas à s'entendre et se font surprendre par le Canadien Steve Cummings. "Pinot a un peu hésité dans le virage, j’ai attaqué", résume le Britannique, cité par L'Equipe.

4De nouveau à terre dans la descente d'Allos

Loin d'abdiquer, Thibaut Pinot repart à l'attaque, lors de la 17e étape. Alors qu'il réalise une belle descente du col d'Allos, le Français chute sur le bitume, quand sa pédale gauche touche le sol. Sans doute refroidi, Thibaut Pinot termine à la cinquième place de cette étape entre Digne-les-Bains et Pra-Loup (Alpes-de-Haute-Provence). Des regrets, encore des regrets.

5Les bras levés au ciel, dans la légende de l'Alpe d'Huez

Traqué par Nairo Quintana dans l'Alpe d'Huez, lors de la 20e étape, Thibaut Pinot s'accroche et tient bon. Le coureur de la FDJ devient le quatrième Français à s'imposer dans les 21 virages mythiques. "Comme mon début de carrière, mon Tour n'a pas été linéaire. Mais, comme de mon début de carrière, je peux m'estimer très heureux de mon Tour", résume-t-il après l'étape. Thibaut Pinot sauve son Tour de France in extremis, à la veille de l'arrivée à Paris. Et tant pis pour le classement général. Il attendra encore un an.