Cet article date de plus d'un an.

WTA: Serena Williams, intraitable, rallie la finale à Auckland

L'Américaine Serena Williams s'est qualifiée samedi pour la finale du tournoi WTA d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, en ne cédant que deux jeux (6-1, 6-1) à sa compatriote Amanda Anisimova, de 20 ans sa cadette et balayée en 43 minutes.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

"J'étais vraiment en état de grâce aujourd'hui. Je savais que j'affrontais une excellente joueuse et qu'il fallait que je m'applique", a réagi l'ancienne n°1 mondiale (10e actuellement), 38 ans, intraitable avec Anisimova âgée de 18 ans. 

La jeune Américaine d'origine russe s'était révélée la saison passée en remportant son premier titre WTA à Bogota et en atteignant les demi-finales à Roland-Garros. Mais samedi un gouffre séparait son niveau de celui de Serena Williams, qui est plus que dans les temps dans sa préparation pour l'Open d'Australie (20 janvier - 2 février) où elle tentera, une nouvelle fois, d'égaler le record de 24 titres en Grand Chelem détenu par l'Australienne Margaret Court.

L'ancienne n°1 mondiale n'a laissé que de rares opportunités à Anisimova (1 balles de break sauvée) et s'est montrée très solide au service, avec près de 77% de points gagnés sur ses premières balles. La championne devenue mère en 2017 a par ailleurs trouvé la faille sur les seconds services de son adversaire, secteur dans lequel Anisimova n'a inscrit que 2 points sur 14 possibles.

Serena Williams affrontera dimanche en finale une autre Américaine, Jessica Pegula (82e). La native de Buffalo, dans l'état de New York, a écarté dans l'autre demi-finale une ancienne N.1 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki (3-6, 6-4, 6-0), en pleine tournée d'adieu.   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.