Tennis : sanctionnée depuis l'affaire Peng Shuai, la Chine va faire son retour au calendrier WTA

La WTA a annoncé dans un communiqué, jeudi, le retour de la Chine après 16 mois d'absence.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Peng Shuai pendant son match de simple dames contre la Russe Elena Vesnina lors du tournoi de Zhuhai, dans la province du Guangdong en Chine, le 3 novembre 2017. (STR / AFP)

Un an et demi après avoir suspendu tous les tournois en Chine à la suite de l’affaire Peng Shuai, la WTA a annoncé dans un communiqué, jeudi 13 avril, leur réintégration en septembre. "La WTA lève la suspension de l'organisation de tournois en Chine et les tournois reprendront en Chine ce mois de septembre", a indiqué l'instance, tout en reconnaissant que "la situation" n'avait "montré aucun signe de changement" au regard de l'affaire de la tenniswoman chinoise.

Pour rappel, la WTA avait annoncé en 2021 la suspension de tous ses tournois en Chine, en réaction à l’affaire Peng Shuai qui avait secoué le monde du tennis. La joueuse chinoise avait été portée disparue après avoir accusé un haut dirigeant chinois d'un rapport sexuel "forcé" lors d'une relation qui avait duré plusieurs années. 

Six tournois et le Masters disputés en Chine en 2019

Après 16 mois d'absence, "nous avons conclu que nous ne parviendrons pas pleinement à atteindre nos objectifs et que ce serait nos joueuses et nos tournois qui en paieraient le prix", regrette la WTA dans son communiqué. Jusqu'en 2019, le circuit WTA faisait étape à partir de septembre dans plusieurs villes chinoises, avec pas moins de six tournois dans le pays cette année-là, en plus du Masters de fin d'année organisé à Shenzhen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.