Open d'Australie : Barty et Osaka expéditives, le rêve brisé de Tan... Ce qu'il faut retenir des matchs du jour dans le tableau féminin

Alors que le deuxième tour du Majeur australien a débuté mercredi, les favorites tiennent la barre sans trembler, comme depuis le début du tournoi.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Ashleigh Barty s'est qualifiée sans difficulté pour le troisième tour de l'Open d'Australie face à l'Italienne Lucia Bronzetti, le 19 janvier 2022.  (RECEP SAKAR / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les favorites pour le titre à Melbourne ont confirmé la tendance des premiers jours, mercredi 19 janvier. Ashleigh Barty et Naomi Osaka ont ainsi déroulé leur tennis lors du deuxième tour. Tout le contraire d'Harmony Tan, qui a dû abandonner au troisième set face à Elina Svitolina en raison d'une blessure. Voici ce qu'il faut retenir de la journée. 

Barty, en mode rouleau compresseur 

La numéro 1 mondiale Ashleigh Barty n'a cédé que deux petits jeux à l'Italienne Lucia Bronzetti, 142e à la WTA et issue des qualifications. Une victoire sèche en deux sets, 6-1, 6-1 et 52 minutes, mercredi. L'Australienne a débuté le premier Majeur de l'année sur les chapeaux de roues. Au premier tour, elle n'a mis "que" 54 minutes pour passer l'obstacle de la 119e mondiale Lesia Tsurenko (6-0, 6-1). Barty économise ainsi ses forces en vue de son premier test du tournoi, vendredi face à l'Italienne Camila Giorgi (33e).

Lauréate de deux titres du Grand Chelem (Roland-Garros 2019 et Wimbledon 2021), Barty court après son premier titre majeur à domicile. Elle y avait atteint les demi-finales en 2020 et avait perdu en quarts en 2021. 

Osaka solide 

L'Australie fait du bien à Naomi Osaka. Deux fois sacrée à Melbourne (et tenante du titre), la Japonaise semble retrouver petit à petit son niveau, après avoir vécu une seconde partie de saison 2021 particulièrement éprouvante. Elle a facilement disposé, mercredi, de l'Américaine Madison Brengle (54e mondiale). Victorieuse en deux sets (6-0, 6-4) en un peu plus d'une heure, Naomi Osaka s'est notamment dite satisfaite de sa qualité de retour. "J'ai vraiment travaillé là-dessus à la fin de la saison", a-t-elle précisé après son match.

Alors qu'elle affrontera l'Américaine Amanda Anisimova au prochain tour, l'ancienne numéro 1 mondiale entend ne pas se mettre la pression, après des mois de lutte contre des épisodes dépressifs, et une difficulté à gérer les attentes autour d'elle. "L'objectif est seulement de m'amuser", a-t-elle expliqué. 

Badosa, Sakkari et Krejcikova assurent

Paula Badosa, numéro 6 au classement WTA, y est arrivée. Si elle a atteint les quarts l'an dernier à Roland-Garros elle n'avait jamais dépassé le deuxième tour lors de ses trois précédentes apparitions à Melbourne. C'est chose faite après sa victoire 6-0, 6-3 face à l'Italienne Martina Trevisan, 111e mondiale et issue des qualifications. 

La Grecque Maria Sakkari, tête de série numéro 5, s'est facilement débarrassée de la Chinoise Qinwen Zheng (6-1, 6-4), malgré une petite frayeur en fin de match, lorsque son adversaire, d'abord distancée et diminuée physiquement, est revenue à quatre jeux partout. Sakkari affrontera Kudermetova, tête de série numéro 28, pour une place en huitième de finale.

La gagnante du dernier Roland-Garros, Barbora Krejcikova (tête de série numéro 4) n'a elle non plus connu guère de difficultés pour se qualifier. Elle a disposé de Xiyu Wang en deux petits sets (6-2, 6-3). Une ancienne gagnante de Grand Chelem (Roland-Garros 2017) l'attend au prochain tour, en la personne de la Lettonne Jelena Ostapenko.

Tan, du rêve au cauchemar

Harmony Tan, 107e mondiale, a été contrainte à l'abandon en fin de match au deuxième tour de l'Open d'Australie face à l'Ukrainienne Elina Svitolina (17e). La Française de 24 ans, qualifiée pour la première fois dans le grand tableau à Melbourne, a été victime d'une blessure au mollet gauche. Elle était menée 6-3, 5-7, 5-1 quand elle a jeté l'éponge sur son service avant de quitter le court en fauteuil roulant.

Evoluant pour la première fois de sa carrière dans une aussi grande enceinte que la Margaret Court Arena, elle a tout fait pour terminer la rencontre. Mais elle a fini par suivre le conseil de l'arbitre qui lui conseillait d'abandonner pour ne pas aggraver une blessure qui la faisait visiblement de plus en plus souffrir. 

"C'est toujours terrible de se blesser en plein match. J'espère qu'elle va bientôt pouvoir revenir", a réagi Svitolina, qui compte un bilan parfait face aux représentantes tricolores. Depuis août 2020, l'Ukrainienne  n'a jamais perdu face aux Françaises. Au prochain tour, elle affrontera l'ex-numéro 1 mondiale et double lauréate à Melbourne, Victoria Azarenka (25e), victorieuse de la Suissesse Jil Teichmann 6-1, 6-2, pour une place en huitièmes de finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.