Cet article date de plus de cinq ans.

Azarenka et Kerber en 8e de finale à Miami

La Bélarusse Victoria Azarenka et l'Allemande Angélique Kerber se sont qualifiées pour les 8e de finale du tournoi de Miami en battant respectivement la Polonaise Magda Linette et la Néerlandaise Kiki Bertens, dimanche.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Azarenka , lauréate dimanche dernier du tournoi d'Indian Wells, s'est imposée en deux sets (6-3, 6-0) face à la 110e mondiale issue des qualifications. Au prochain tour, la N.8 mondiale sera opposée soit à l'Espagnole Garbine Muguruza, soit à l'Américaine Nicole Gibbs. Azarenka est en lice pour devenir la troisième femme à réaliser le doublé Indian Wells/Miami, comme avant elle l'Allemande Steffi Graf en 1994 et 1996, et la Belge Kim Clijsters en 2005.

Bertens doit renoncer

Kerber, lauréate-surprise de l'Open d'Australie 2016 et N.3 mondiale, a eu plus de mal face à Bertens (N.108). Elle a concédé le premier set (6-1), avant d'égaliser à une manche partout (6-2). Elle menait 3-0 dans le 3e set quand son adversaire, malade, a abandonné. "J'ai eu du mal à trouver mon rythme en début de match, j'ai dû me battre pour y croire", a concédé l'Allemande qui avait été éliminée dès son entrée en lice à Indian Wells la semaine dernière. Sa prochaine adversaire est la Hongroise Timea Babos, 49e mondiale, qui a mis fin au beau parcours de la Japonaise Naomi Osaka 7-5, 6-0.

Résultats du 3e tour:

Monica Niculescu (ROM/N.32) bat Coco Vandeweghe (USA) 6-4, 6-1
Johanna Konta (GBR/N.24) bat Elena Vesnina (RUS) 4-6, 6-1, 7-6 (7/3)
Victoria Azarenka (BLR/N.13) bat Magda Linette (POL) 6-3, 6-0
Garbiñe Muguruza (ESP) bat Nicole Gibbs (USA) 6-1, 6-0
Irina Begu (ROM) bat Kristýna Pliskova (CZE) 7-5, 4-6, 6-4
Madison Keys (USA/N.22) bat Roberta Vinci (ITA/N.9) 6-4, 6-4
Tímea Babos (HUN) bat Naomi Osaka (JPN) 7-5, 6-0
Angelique Kerber (GER/N.2) bat Kiki Bertens (NED) 1-6, 6-2, 3-0 (abandon)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.