Wimbledon 2022 : Nadal et Swiatek réussissent leur entrée en lice, le record de Cornet, les Français en forme... Ce qu'il faut retenir de la journée de mardi

La deuxième journée du tournoi londonien a vu Iga Swiatek et Rafael Nadal se qualifier, mardi, pour le deuxième tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Iga Swiatek après sa victoire au premier tour de Wimbledon contre Jana Fett, le 28 juin 2022. (GLYN KIRK / AFP)

La deuxième journée de Wimbledon a commencé par un coup de tonnerre, mardi 28 juin, avec l'annonce du forfait de Matteo Berrettini. Finaliste sortant, l'Italien a été testé positif au Covid-19. Sinon, Iga Swiatek et Rafael Nadal ont réussi leur premier tour comme cinq Français.

Iga Swiatek bat un record...

Sans surprise, Iga Swiatek a dominé la Croate Jana Fett (6-0, 6-3 en 1h15) au premier tour de Wimbledon. En remportant son 36e match consécutif, la Polonaise a battu le record en la matière au XXIe siècle. Elle n'a plus perdu depuis le 16 février à Dubaï (contre Jelena Ostapenko, 4-6, 6-1, 7-6 [7-4]), glanant six tournois de rang dont le dernier Roland-Garros.

Pour son premier match depuis sa finale à Paris remportée face à Cori Gauff (6-1, 6-3), la numéro un mondiale n'a été bousculée que dans la seconde manche. Perdant ses deux premiers jeux de service, elle a ensuite empoché les cinq suivants pour se qualifier au prochain tour. "J'ai eu une petite perte de concentration, mais je suis heureuse d'avoir su revenir dans la partie", a-t-elle confirmé en conférence de presse. Elle sera opposée au deuxième tour à la Néerlandaise Lesley Pattinama Kerkhove (138e mondiale).

...Alizé Cornet en égale un autre

Peu importe le résultat, Alizé Cornet avait déjà égalé un record en entrant, mardi, sur le court du All England Lawn Tennis Club. Avec 62 participations consécutives à des tournois du Grand Chelem, la numéro un française égale la Japonaise Ai Sugiyama. Depuis l'Open d'Australie 2007, elle n'a pas manqué un seul Majeur, mis à part Wimbledon 2020, annulé en raison du Covid-19.

Pour fêter cela, la Niçoise a écarté mardi la tête de série n°27, la Kazakh Yulia Putintseva (6-3, 7-6 [7-5] en 1h48). Après un premier set où elle a pris le dessus après avoir su tenir son service, la 37e mondiale a du batailler dans la seconde manche. Elle a même écarté une balle de set à 6-5 avant de conclure au tie-break.

Rafael Nadal vainqueur mais bousculé

L'entrée en lice de l'Espagnol contre Francisco Cerundolo n'avait rien d'un cadeau, et cela s'est confirmé. Si Rafael Nadal est sorti en vainqueur, il a dû puiser dans ses réserves (6-4, 6-3, 3-6, 6-4 en 3h36).

Pour son premier match depuis son sacre à Roland-Garros, "le taureau de Manacor" avait bien entamé sa partie en menant rapidement deux manches à rien. Mais l'Argentin, 41e mondial, s'est rebiffé pour remporter la troisième manche et mener 4-2 dans le quatrième set, moment choisi par Rafael Nadal pour se reprendre et glaner les quatre jeux suivants. Au prochain tour, il affrontera le Lituanien Ricardas Berankis (106e mondial).

Tsitsipas s'en sort, pas Auger-Aliassime

Tête de série n°4, Stefanos Tsitsipas s'est qualifié au prochain tour, non sans difficulté. Opposé au Suisse Alexander Ritschard, pourtant 188e mondial, le Grec a été bousculé pour finalement s'imposer en quatre sets (7-6 [7-1], 6-3, 5-7, 6-4 en 3h34). Vainqueur de l'ATP 250 de Majorque la semaine dernière, Tsitsipas affrontera Jordan Thompson au deuxième tour.

De son côté, la tête de série n°6, Felix Auger-Aliassime, a déjà pris la porte. Considéré comme l'un des outsiders de ce Wimbledon, le Canadien est tombé d'entrée contre Maxime Cressy, en quatre sets (6-7 [5-7], 6-4, 7-6 [11-9], 7-6 [7-5]) en 4h14). L'Américain d'origine française s'est appuyé sur sa marque de fabrique : un très bon service à l'image de ses 18 aces.

Les Français en forme

Contrairement à Harmony Tan et Alizé Cornet, Chloé Paquet ne verra pas le deuxième tour, battue par la Roumaine Irina Bara (6-2, 6-4 en 1h21). Même constat pour Océane Dodin, qui n'a pas fait le poids contre la Lettone Jelena Ostapenko (6-4, 6-4 en 1h11). Clara Burel a aussi été éliminée d'entrée contre la Britannique Katie Boulter (7-5, 6-3 en 1h20).

En revanche, chez les hommes, c'est quasiment un sans-faute. Pour son premier Grand Chelem, Hugo Grenier a dû s'employer pour écarter le Suisse Marc-Andrea Huesler (6-3, 7-6 [7-0], 6-7 [7-5], 2-6, 6-4 en 3h42). Son homonyme Hugo Gaston s'est imposé lui aussi en cinq sets contre l'Australien Alexei Popyrin (6-2, 4-6, 0-6, 7-6 [7-3], 6-3 en 3h13) comme Richard Gasquet face au Portugais Joao Sousa (7-6 [9-7], 6-2, 4-6, 4-6, 6-3 en 3h27). Benjamin Bonzi a lui écarté le Tchèque Zdenek Kolar en trois sets (6-3, 6-3, 6-1 en 1h34).

Seul Arthur Rinderknech s'est incliné. Il a été défait en cinq sets par Denis Shapovalov (6-1, 6-7 [6-8], 6-7 [4-7], 6-4, 6-1 en 3h27). Le Canadien, 16e mondial, n'avait plus gagné depuis le 12 mai, à Rome, contre Rafael Nadal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Wimbledon 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.