Cet article date de plus d'un an.

Wimbledon 2021 : Federer inquiété par Mannarino, Paire et Herbert eliminés, Medvedev qualifié... Ce qu'il faut retenir de la 2e journée du tableau masculin

Pour son retour sur le gazon de Wimbledon, le roi Roger Federer a éprouvé les pires difficultés à se défaire du Français, qui a dû finalement abandonner. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.
Roger Federer et Adrian Mannarino, à l'issue de leur match à Wimbledon, le 29 juin 2021. (ADRIAN DENNIS / AFP)

Fortement perturbée par la pluie, la deuxième journée de Wimbledon a été marquée par de nombreuses interruptions de matchs, mardi 29 juin. Côté Français, Adrian Mannarino a longtemps menacé le Roger Federer, très loin de son meilleur niveau, avant de se blesser en fin de 4e set et de devoir jeter l'éponge. À l'inverse de son compatriote, Benoît Paire n'a pas brillé, et s'est incliné au premier tour, pour la troisième fois en trois tournois du Grand Chelem cette saison. 

Federer de retour dans son royaume

Pour son retour sur les lieux où il a bâti sa légende, Federer était opposé au Français Adrian Mannarino sur le court central. Le Suisse, qui fêtera ses 40 ans en août, est toujours en quête d'un 21e titre en Grand Chelem, qui lui permettrait de reprendre le record de titres en Majeurs.

Après plusieurs pépins physiques, Federer ne cachait pas sa volonté de vivre un neuvième sacre à Wimbledon. "Je pense que tout est possible", a-t-il précisé. Profitant de l'abandon de son adversaire tricolore, touché au genou, le Suisse file vers le deuxième tour du tournoi. Un chemin encore long pour Roger Federer, qui a eu plusieurs frayeurs, et a cédé deux sets au Français (6-4, 6-7, 3-6, 6-2, ab.). Le Suisse retrouvera Richard Gasquet pour son deuxième match, après la victoire du Tricolore face à Yuichi Sugita (7-6, 4-6, 6-2, 6-1).

Paire laminé d'entrée

La série continue pour Benoît Paire. Défait dès le premier tour par Diego Schwartzmann en trois sets (6-3, 6-4, 6-0), le Français s'offre une nouvelle sortie de piste au premier tour d'un Grand Chelem. Après l'Open d'Australie et Roland-Garros, c'est sur le gazon de Wimbledon que Benoît Paire s'est incliné dès son entrée en lice.

Alors que la rencontre entre les deux joueurs avait été interrompue pour manque de luminosité lundi soir, à l'issue du deuxième set remporté par l'Argentin, Benoît Paire est revenu sur le court ce matin pour... 16 minutes. Un manque de conviction qui lui a valu un avertissement pour non-combativité. Ce qui n'a d'ailleurs pas plu au Français, "Je prends un avertissement pour non combativité par ce que ça fait 5-0, 30-0 au troisième set et que ça ne fait que quinze minutes qu'on joue. J'ai le droit de louper deux retours d'affilée".

Zverev au deuxième tour sans trembler

Alexander Zverev, demi-finaliste de Roland-Garros a écarté sans trembler le Néerlandais Tallon Griekspoor (124e et issu des qualifications), en trois sets (6-3, 6-4, 6-1). Direction le deuxième tour pour l'Allemand, qui reste sur une élimination douloureuse au premier tour en 2019, et plus récemment sur une élimination en demi-finale à Roland-Garros, contre Stefanos Tsitsipas.

Gasquet se défait de Sugita en quatre sets

Interrompu dans sa marche en avant par la pluie, Richard Gasquet n'a pas tremblé pour ensuite passer la vitesse supérieure contre Yuichi Sugita (7-6 [4], 4-6, 6-2, 6-1). En maîtrise au service avec 70% de points gagnés, le Bitterois a également livré une partition impeccable au filet (14/17). Bien aidé par les 48 fautes directes de son adversaire nippon, il s'est fait une légère frayeur dans une deuxième manche plus accrochée avant de dérouler. Au prochain tour, il rencontrera, à 35 ans, un autre vétéran du circuit en la personne de Roger Federer, huit fois vainqueur à Wimbledon. 

Hoang au bout du suspens

Antoine Hoang (156e) a dû batailler jusqu'au cinquième set pour se détacher du Chinois Zhizhen Zhang (4-6, 7-6 [5], 6-7 [5], 6-3, 6-2) après 3h46. Un match du premier tour tendu où le Tricolore a remonté un déficit de deux sets à un. Auteur de 63 coups gagnants, il a produit son effort dans les deux derniers sets avec trois breaks en sa faveur. Déjà revenu de l'enfer lors de son troisième tour de qualifications, le joueur de 25 ans passe pour la première fois au deuxième tour de Wimbledon. 

Herbert s'incline au cinquième contre Andujar

Habitué aux matchs à rallonge, l'Alsacien Pierre-Hugues Herbert n'a pas fait exception pour son premier tour face à l'Espagnol Pablo Andujar (7-6 [7], 6-4, 7-6 [7], 5-7, 8-6). Un marathon de cinq heures qui se sera disputé jusqu'à la tombée de la nuit sur Wimbledon. Mis en difficulté avec deux balles de match à sauver sur son service dans le quatrième set, "P2H" a finalement craqué dans la cinquième et dernière manche après avoir pourtant débreaké une première fois pour éviter le pire. Un nouveau coup d'éclat pour Pablo Andujar (70e), dans un autre style que sa victoire retentissante contre Dominic Thiem, déjà au premier tour, cette fois à Roland-Garros.

Rinderknech et Simon eux aussi à la trappe

Encore une rencontre à rebondissements avec le Français Arthur Rinderknech (109e) qui a dû céder contre l'Allemand Oscar Otte au super tie-break du cinquième set (4-6, 6-3, 6-2, 6-7 (5), 13-12 (2)) après 3h57 de match. Interrompu déjà lundi en raison de l'obscurité, la rencontre aurait déjà pu se terminer la veille lorsque le Tricolore a obtenu une balle de match à 6-5 dans le cinquième set. Mais son adversaire, classé 151e à l'ATP, a rapidement pris le dessus, 5-0, dans le super tie-break du cinquième set pour enfoncer le clou et s'offrir un deuxième tour contre l'ex-numéro 1 mondial, Andy Murray.

De son côté, Gilles Simon (97e) n'est pas passé loin de renverser la vapeur contre Dusan Lajovic (6-3, 7-5, 3-6, 4-6, 6-3) en presque quatre heures de match. Mené deux sets à zéro par le Serbe, le Niçois de 36 ans a refait son retard à deux manches à une avant une interruption due à la pluie. Dans le dernier set, la fraîcheur physique de Dusan Lajovic dans les trois derniers jeux remportés consécutivement a sonné le glas des espoirs du Tricolore, déjà éliminé à neuf reprises d'affilée cette saison au premier tour. Malédiction...

Medvedev malmené mais rescapé

Après son titre ensoleillé à Majorque, samedi - le premier de sa carrière sur gazon - le Russe Daniil Medvedev a pris son temps pour prendre la mesure de l'Allemand Jan-Lennard Struff sous le toit du Centre Court (6-4, 6-1, 4-6, 7-6 [3]) sous le toit du court n°1. Après deux premiers sets maîtrisés, le joueur de 25 ans a déraillé à 4-3 sur son service. Un avertissement puisque le géant allemand l'a ensuite poussé dans le tie-break de la quatrième manche conclu toutefois dès sa première balle de match. À l'issue de la rencontre, il a déclaré : "J'ai été surpris de gagner les deux premiers sets si facilement, mais ensuite il a commencé à montrer un tennis incroyable [...] Jusqu'au dernier point, ce n'était pas fini. C'était un match en forme de montagnes russes", a-t-il conclu sur un ton ironique comme à son habitude.

Humbert - Kyrgios interrompu 

Dans ce premier tour attendu face au revenant et fantasque australien Nick Kyrgios (60e), Ugo Humbert (25e) avait fort à faire pour se défaire d'un adversaire piège. Récent vainqueur à Halle, le Tricolore a été victime d'une mise en route compliquée en s'inclinant dans une première manche, où il avait pourtant fait le premier break. Piqué au vif, le Français a ensuite déroulé dans les deux sets suivants pour reprendre sa marche en avant. Moment choisi par Kyrgios pour refaire surface et pousser Humbert au cinquième set. Entamé, il n'a pourtant pas pu se disputer au-delà de 3-3, à cause de l'interdiction locale de jouer au-delà de 23 heures (minuit, heure française).

Des matchs suspendus par la pluie

Plusieurs rencontres ont été stoppées en raison des intempéries britanniques dont les rencontres de Lucas Pouille ou encore de Gaël Monfils, qui devra donc retourner sur le court une troisième fois, mercredi, contre Christopher O'Connell pour mettre fin à son premier tour. Seuls les matchs qui se jouaient sur le court central et le court n°1 ont pu se poursuivre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Wimbledon 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.