Wimbledon 2021 : Federer assomme Gasquet, Monfils déçoit, Chardy prend la porte, Medvedev sans forcer... Ce qu'il faut retenir de la 4e journée du tournoi chez les hommes

Le tournoi de Wimbledon s'est terminé au deuxième tour pour tous les Français encore en lice sur les courts de Wimbledon, jeudi, au contraire de tous les favoris qui se sont quant à eux qualifiés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Le Suisse Roger Federer a dominé Richard Gasquet en trois sets au deuxième tour de Wimbledon, jeudi 1er juillet 2021. (GLYN KIRK / AFP)

La grosse affiche de la journée entre Roger Federer et Richard Gasquet se jouait en dernière rotation sur le Centre Court, jeudi 1er juillet. Malheureusement sans surprise pour le Français, défait en trois sets. Plus tôt dans la journée, la série de défaites à Wimbledon dans le camp français s'est poursuivie avec les défaites de Gaël Monfils, Jérémy Chardy ou encore Benjamin Bonzi. Chez les favoris du tournoi, pas de problèmes rencontrés pour Matteo Berrettini, Alexander Zverev et Daniil Medvedev.

Federer éteint Gasquet en trois sets 

Désormais huitième joueur mondial à 39 ans, Roger Federer s'est défait en trois sets secs de Richard Gasquet (7-6 [1], 6-1, 6-4) en 1h54 dans cette affiche entre deux vétérans du circuit. Pourtant rien ne laissait supposer une telle issue après un début de rencontre accroché, où Gasquet (56e) a même obtenu trois balles de break non converties à 1-0. Le Suisse a enchaîné les fautes directes (13) comme les coups gagnants (18) pour finalement maîtriser et survoler le jeu décisif du premier set qui a finalement servi de tournant du match pour le Français.

Malgré des faiblesses côté revers et quelques coups d'éclat du Biterrois, Roger Federer a passé la vitesse supérieure dans une deuxième manche à sens unique. Avec 89% de points remportés et deux balles de break converties par l'octuple vainqueur de Wimbledon, impossible pour Richard Gasquet de refaire surface. La troisième et dernière manche a, quant à elle, été du même accabit. Le Bâlois a réalisé un break déterminant à 4-3 pour ensuite s'envoler vers une 103e victoire claire et nette en carrière à Wimbledon. Au troisième tour, la légende Federer devra se mesurer au local britannique Cameron Norrie, tête de série numéro 26.

Monfils tombe contre le 107e mondial 

Agacé, tendu et touché physiquement, rien n'allait sur le court pour Gaël Monfils après un premier match face à Christopher O'Connell étalé sur trois jours et conclu mercredi soir. Face à l'Espagnol Pedro Martinez, jeudi, le Français s'est incliné en quatre sets (6-3, 6-4, 4-6, 7-6 [5]) après 3h12 de match. Il avait pourtant pris le meilleur départ à 2-0 avant de laisser filer cinq jeux d'affilée. Une irrégularité que le joueur de 34 ans n'a pas su inverser en perdant les deux premiers sets.

Piqué dans son orgueil, le Francilien a repris les devants dans une troisième manche où il a enchaîné les coups gagnants (17) et été plus solide sur son service (88% de points gagnés derrière sa première balle). La fatigue accumulée au premier tour s'est toutefois fait ressentir dans la foulée. Glissades (in)contrôlées et longues discussions avec l'arbitre lui ont fait perdre sa lucidité au tie-break de la quatrième manche pour lâcher définitivement le match. Gaël Monfils n'a plus gagné deux matches dans un même tournoi depuis Dubaï, en février 2020.

Zverev et Berrettini sans trembler

Pour son deuxième tour, Alexander Zverev s'est imposé face à l'Américain Tennys Sandgren en trois sets (7-5, 6-3, 6-3). Après une mise en jambe difficile pour le n°6 mondial, il a haussé son niveau de jeu pour dérouler face à son adversaire. Direction le troisième tour pour le demi-finaliste de Roland-Garros 2021, en quête d'un premier titre en Grand chelem. En 2019, l'Allemand était sorti par la petite porte à Wimbledon, éliminé dès le premier tour. 

Côté Italien, Matteo Berrettini s'est imposé en trois sets face à au Néerlandais Van de Zandschulp. Après avoir remporté ses deux premiers sets, Berrettini a bien failli laisser filer la troisième manche. Il s'est finalement offert une victoire sur tie-break, clôturant la partie, 6-3, 6-4, 7-6.

Fin de parcours pour Jérémy Chardy

Après sa victoire avec brio contre Aslan Karatsev, le Français Jérémy Chardy (61e) n'a pas géré la transition en 24 heures pour son deuxième tour face au Biélorusse Ilya Ivashka (4-6, 6-3, 6-2, 6-4). Dans ce duel de gros serveurs, le Palois a perdu la bataille avec 34 fautes directes commises. Trop pour espérer perturber la machine biélorusse, lui qui a converti quatre de ses onze balles de break sur le service de Chardy. Vainqueur du simple juniors à Wimbledon en 2005, le Français de 34 ans n'a jamais fait mieux qu'un huitième de finale en 2014, chez les seniors.

Medvedev anéantit la promesse Alcaraz

En confiance après son titre obtenu à Majorque la semaine dernière, Daniil  Medvedev poursuit sa dynamique positive sur gazon cette saison après être venu à bout de l'Espagnol Carlos Alcaraz (75e) en trois sets maîtrisés (6-4, 6-1, 6-2). Intouchable derrière sa première balle (95% de points gagnés), le numéro 2 mondial a également été efficace au retour en breakant la jeune promesse ibérique de 18 ans à six reprises. Au troisième tour, le Russe affrontera Marin Cilic. 

Bonzi, c'est fini...

Dernier Français officiellement en lice, Benjamin Bonzi (25 ans, 119e) n'a pas réalisé un deuxième exploit, après celui de mercredi en cinq sets contre l'Argentin Marco Trungelliti. Il s'est incliné au 2e tour face à Marin Cilic (37e) en quatre sets (6-4, 3-6, 6-3, 7-6 [5]) et 3h03 de jeu.

Face au Croate, finaliste à Wimbledon en 2017, le Nîmois, qui atteignait pour la première fois de sa carrière ce stade de la compétition sur le gazon londonien, n'a pas fait la différence dans les moments clés, vendangeant un nombre impressionnant de 14 balles de break sur 17 possibles. La régularité du Croate de 32 ans, lauréat de l'US Open 2014, a payé avec plus de 14 coups gagnants par set (60 au total). Au troisième tour, samedi, un choc attend Marin Cilic puisqu'il affrontera le n°2 mondial Daniil Medvedev.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Wimbledon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.