US Open : Adrian Mannarino se défait facilement de Jack Sock, diminué

Adrian Mannarino (N.32) s'est logiquement imposé face à l'Américain Jack Sock (389e), au 2e tour de l'US Open (7-6, 7-5, 6-2). Après deux premiers sets disputés, le Français a facilement conclu face à un adversaire grimaçant, touché à la jambe droite.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (PEDRO PARDO / AFP)

Trois sets auront suffi à Adrian Mannarino, 39e au classement ATP, pour s'imposer face à Jack Sock (389e), à Flushing Meadows. Après une année 2019 quasi blanche (0 victoire et 5 défaites), l'Américain peine à toujours retrouver son meilleur niveau. Gêné à la jambe droite, il n'a rivalisé que deux sets, avant de laisser filer la troisième et dernière manche (7-6, 7-5, 6-2).

Sock, ancien vainqueur du Rolex Paris Masters (2017), avait pourtant breaké le premier, sur le court n°17. D'abord bousculé par le puissant coup droit de son adversaire, Mannarino a ensuite pris son jeu de service, avant de s'imposer dans le premier set à l'issue tu tie-break (7/5). Plus appliqué, le gaucher a progressivement dicté le rythme du match.

Sock blessé à la jambe droite, Zverez au 3e tour

Si le natif de Lincoln a rivalisé dans la majeure partie de la deuxième manche, où il a fait appel au médecin, il a été trop diminué pour l'emporter. Sock a cédé suite à un break du Français (7-5), victime de sa maladresse (34 fautes directes). Boiteux, le regard sans cesse baissé sur sa jambe droite, il a pourtant marqué plus de points gagnants (42) que Mannarino (37). Il a toutefois été trop imprécis au service (7 doubles fautes et 53% de premiers services), et a cédé sur un ultime break du gaucher (5/10 à 50 %), au bout de 2h32 (6-2).

Au prochain tour, Adrian Mannarino jouera l'Allemand Alexander Zverev (7e). La tête de série N.5 a été bousculée par l'Américain Nakashima (223e), battu en quatre sets (7-5, 6-7, 6-3, 6-1). Le Français tentera de faire mieux que sa meilleure performance à New York, où il a atteint le 3e tour à trois reprises (2013, 2014, 2017).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers US Open

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.