Après sa défaite à l'US Open, Serena Williams donne rendez-vous à ses fans à Roland-Garros

Serena Williams, éliminée jeudi en demi-finale de l'US Open par Victoria Azarenka, a exprimé sa déception à l'AFP, estimant avoir fait son "possible", mais ne baisse pas les bras dans sa quête d'un 24e Grand Chelem record, assurant qu'elle jouerait bien à Roland-Garros (27 septembre-11 octobre).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Serena Williams lors de son match face à Victoria Azarenka, jeudi 10 septembre, à New York.  (FRANK FRANKLIN II/AP/SIPA / SIPA)

Vous avez très bien démarré votre match contre Victoria Azarenka. Que s'est il passé ensuite ?
Serena Williams :
"J'ai commencé très fort, mais elle a juste continué à se battre et commencé à jouer de mieux en mieux. Peut-être que j'ai appuyé un peu trop sur la pédale d'accélérateur à un moment donné. Mais elle a vraiment bien joué. J'ai aussi fait plus d'erreurs. Je n'ai pas beaucoup gagné de points sur mon deuxième service, apparemment. J'ai pourtant bien servi, mais je n'ai pas dominé comme je le devais. J'ai fait des erreurs sur certains retours. Voilà ce qui est arrivé. Et elle a commencé à vraiment très bien jouer, à renvoyer des balles qu'elle ne renvoyait pas jusque-là, à frapper des coups qu'elle ne frappe pas habituellement. Elle a juste élevé son niveau."

Vous avez fait intervenir le médecin au 3e set pour votre cheville gauche. Pourquoi ?
SW :
"Ce n'était pas grand-chose, juste une sorte d'élongation plus au niveau du tendon d'Achille. J'ai ressenti ça après un long point, c'était assez intense comme douleur. Mais je vais bien et je ne crois pas que cela ait à voir (avec la défaite), cela ne m'a affecté que pour un point. Victoria a très bien joué."

Votre déception doit être grande de vous rapprocher du 24e titre Majeur. Cela ne finit-il pas par affecter votre détermination ? Serez-vous à Roland-Garros ?
SW :
"Le 24e... je ne sais pas... je n'y ai pas pensé. Je veux dire, c'est évidemment décevant. En même temps, j'ai fait tout mon possible aujourd'hui. J'ai l'impression que d'autres fois, j'ai été proche, mais que j'aurais pu faire mieux. Aujourd'hui, j'ai eu l'impression d'avoir beaucoup donné. Alors oui, je serai certainement à Paris. Oui."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers US Open

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.