Cet article date de plus de trois ans.

Roland-Garros : ces anciens joueurs devenus commentateurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Roland-Garros : ces anciens joueurs devenus commentateurs
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le tournoi de Roland-Garros est diffusé dans de nombreux pays et pour commenter les matchs, de nombreuses chaînes font appel à d'anciens joueurs professionnels. Mais la parité n'est pas toujours au rendez-vous.

À Roland-Garros, il n'est pas rare de croiser d'anciens joueurs et joueuses de tennis. Jamais loin des courts, ils sont désormais consultants et commentent les matchs pour des chaînes de télévision. "Sur France Télévision, on a Justine Henin, on a Amélie Moresmo", énumère Jean-Sébastien Fernandes. Mais la parité n'est pas toujours respectée, notamment au niveau de la rémunération. "Derrière les micros, ce combat est mené par Martina Navratilova, une ex-star du tennis et n°1 mondial", souligne le journaliste.

Le grand écart des salaires

En mars dernier, Martina Navratilova a dénoncé l'écart de salaire avec son collègue, John McEnroe. Ils sont tous les deux consultants pour la BBC. "C'était un choc parce qu'il a gagné au moins 150.000 livres, j'ai gagné seulement 15.000 livres pour Wimbledon", explique-t-elle. Pour le même travail, il gagne donc dix fois plus qu'elle. À France télé, les consultants sont rémunérés en fonction de leur palmarès.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.