Tournoi de Rome : "J'ai de nouveau eu très mal au pied", explique Rafael Nadal à dix jours de Roland-Garros

L'Espagnol, sorti précocement au deuxième tour jeudi, souffre d'une blessure au pied mais maintient sa volonté de se rendre à Roland-Garros. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rafael Nadal quitte en grimaçant le Tournoi de Rome, le 12 mai 2022, après s'être incliné contre Denis Shapovalov. (ANDREAS SOLARO / AFP)

Dix jours et beaucoup d'interrogations séparent Rafael Nadal de Roland-Garros. Le Majorquin veut décrocher un 14e titre au tournoi de la porte d'Auteuil, qui s'ouvrira le 22 mai prochain. Mais les incertitudes demeurent autour de l'état de forme du 4e joueur mondial qui a expliqué avoir eu "de nouveau très mal au pied" durant son huitième de finale perdu, jeudi 12 mai, au Masters 1000 de Rome face au Canadien Denis Shapovalov (1-6, 7-5, 6-2).

Des blessures à répétition

"Je ne me suis pas blessé, je suis un joueur qui vit avec cette blessure. Il n'y a rien de nouveau. C'est là...", a réagi Rafael Nadal à l'issue du match. L'Espagnol est atteint du syndrome de Muller-Weiss, une maladie rare et incurable qui entraîne une nécrose de l'os naviculaire.

En août 2021, les douleurs ressenties avaient poussé Rafael Nadal à mettre un terme à sa saison. Il était revenu en début d'année pour remporter l'Open d'Australie puis avait atteint la finale à Indian Wells, début mars. Victime d'une blessure costale contractée en demies, il n'avait plus joué par la suite jusqu'au Masters 1000 de Madrid la semaine dernière. De quoi contrarier sa saison.

"Malheureusement, mon quotidien est difficile. Même comme ça je fais de mon mieux. Évidemment, j'ai parfois du mal à accepter la situation. C'est frustrant parfois quand je ne peux pas m'entraîner normalement pendant plusieurs jours, ajoutait Rafael Nadal jeudi. Aujourd'hui, ça a recommencé (à me faire souffrir) au milieu du deuxième set, et c'est devenu insupportable".

Sa participation à Roland-Garros maintenue

"Aujourd'hui, je ne pouvais pas jouer. Mais peut-être que dans deux jours ça ira mieux. À Roland-Garros, j'aurai mon médecin avec moi. Cela peut aider", a nuancé l'homme aux 21 titres du Grand Chelem.

"Je dois accepter la situation et me battre. Je ne peux rien dire de plus. Je ne sais pas si je dois me reposer ou m'entraîner. Mais j'ai toujours un objectif dans une semaine et quelques jours. Je vais rêver de cet objectif", a conclu Rafael Nadal, en référence à Roland-Garros, où l'Espagnol espère se battre pour un 14e trophée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rafael Nadal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.