Cet article date de plus de deux ans.

Open d'Australie - Retour express pour Serena Williams

Même pas 50 minutes passées sur le court pour ne lâcher que deux petits jeux et se qualifier pour le 2e tour, voilà le parcours de Serena Williams, tête de série N.16, pour son entrée en lice à l'Open d'Australie. L'Américaine n'a fait qu'une bouchée de son adversaire, l'Allemande Tatjana Maria (71e mondiale), en la dominant 6-0, 6-2. Absente l'an dernier à Melbourne, éloignée des terrains depuis sa finale "explosive" à l'US Open où elle avait perdu ses nerfs, l'ancienne N.1 mondiale n'a pas raté son retour. Au 2e tour, ce sera un autre duel, bien plus relevé, face à la Canadienne Eugénie Bouchard.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (PAUL CROCK / AFP)

"J'ai tellement de bons souvenirs de la dernière fois que je suis venue ici. C'était la plus belle victoire de ma carrière", s'est remémorée l'ex-N.1 mondiale. Un sourire, large, cela change de la dernière apparition sur le circuit de Serena Williams. A l'US Open, en finale, pour conquérir une 24e couronne en Grand Chelem, elle avait explosé face à la Japonaise Osaka, après des décisions de l'arbitre qui lui déplaisaient. Quelques mois plus tard, dans un tournoi qui l'a consacré à 7 reprises, l'Américaine a rappelé à tout le monde que son statut de tête de série N.16 n'en faisait pas moins l'une des grandes favorites de l'épreuve.

Absente l'an dernier pour cause de maternité, éloignée des circuits depuis sa défaite à New York, elle n'a pas fait de détails face à Tatjana Maria, 71e mondiale. 49 minutes de jeu, un score sans appel (6-0, 6-2), à 37 ans, Williams a lancé les débats sur de bonnes bases. En quête d'un 24e Grand Chelem, elle veut mettre fin à une petite série qui commence à la poursuivre: par deux fois, elle a échoué en finale, à Wimbledon 2018 (contre Kerber) et à l'US Open 2018 (contre Osaka). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.