Open d'Australie : le père de Novak Djokovic annonce que son fils ne participera "probablement pas" au premier Grand Chelem en raison de l'obligation vaccinale

Le premier tournoi du Grand Chelem de l'année aura lieu du 17 au 30 janvier 2022.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Novak Djokovic lors de la finale de l'ATP Masters, dimanche 21 novembre. (ALEXEY FILIPPOV / SPUTNIK)

Le n°1 mondial du tennis Novak Djokovic ne participera "probablement pas" à l'Open d'Australie "dans les conditions" annoncées de vaccination obligatoire, a déclaré, dimanche 28 novembre, le père du joueur serbe. Ce dernier a déploré le "chantage" des organisateurs.

Neuf fois titré à Melbourne, dont la dernière fois en février, Novak Djokovic refuse de dire s'il a été vacciné ou pas contre le Covid-19. Le patron du premier tournoi du Grand Chelem de l'année, qui se tiendra du 17 au 30 janvier, Craig Tiley, avait déclaré dimanche dernier que le Serbe "devra être vacciné pour jouer". De son côté, Novak Djokovic avait annoncé fin octobre que sa décision serait prise "quand les conditions seront officiellement connues".

"Bien sûr qu'il voudrait de tout son coeur y aller. Parce qu'il est un sportif et parce qu'il y a là-bas beaucoup de nos compatriotes, la diaspora, qui seraient ravis de voir Novak", a déclaré le père de "Nole", Srdjan Djokovic, à la chaîne serbe Prva TV. "Mais je ne sais vraiment pas si ça se passera. Probablement pas dans ces conditions, avec ce chantage et alors que c'est fait de cette façon."

Son père défend "le droit exclusif et personnel" à être vacciné ou pas

Srdjan Djokovic a également défendu le "droit exclusif et personnel" de son fils à être vacciné ou pas, et affirmé que même lui ne savait pas si "Nole" était vacciné contre le Covid-19.

Il a critiqué les conditions d'une éventuelle participation au tournoi en passant par une quarantaine dans une chambre d'hôtel pendant deux semaines. "Excellente idée, je les félicite, mais qu'ils jouent eux-mêmes alors", a-t-il ironisé au sujet des organisateurs.

Novak Djokovic avait contracté le coronavirus en juin 2020 en marge d'un tournoi caritatif qu'il avait organisé dans les Balkans. Testé positif, tout comme son épouse, il avait affirmé de pas avoir ressenti le moindre symptôme de la maladie. Deux mois avant, il s'était exprimé contre la vaccination obligatoire pour participer aux tournois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.