Open d'Australie 2024 : "J'ai beaucoup appris", retient Arthur Cazaux après son éclosion à Melbourne

Le Français Arthur Cazaux a été éliminé en huitième de finale de l'Open d'Australie lundi par Hubert Hurkacz, après un parcours inattendu. Pas de quoi freiner ses ambitions.
Article rédigé par Clément Garioud
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
Arthur Cazaux s'est découvert de nouveaux fans à l'issue de sa belle semaine à l'Open d'Australie. (ANTHONY WALLACE / AFP)

"Pourquoi pas intégrer le top 50 avant la fin de saison ?" Avec cette déclaration, les ambitions d'Arthur Cazaux sont posées. Après sa défaite contre le Polonais Hubert Hurkacz, lundi 22 janvier (7-6, 7-6, 6-4), le Français s'est présenté en conférence de presse déçu, mais pas abattu. "J'avais un bon niveau depuis le début de la semaine et j'avais envie d'aller plus loin. Je retiens beaucoup de positif. J'ai beaucoup appris et ça va beaucoup m'apporter pour le reste de la saison", s'est félicité celui qui devrait occuper le 83e rang mondial à l'issue du tournoi.

A maintenant 21 ans, Arthur Cazaux a connu un parcours en dents de scie, lui qui a longtemps été l'étoile montante du tennis français, avant de laisser la lumière à d'autres, notamment Arthur Fils et Luca Van Assche. La faute à une succession de blessures musculaires qui ont freiné sa progression, avec en point d'orgue une pubalgie qui l'a privé de compétition pendant huit longs mois en 2022. Aujourd'hui, presque trois ans après sa première apparition en Grand Chelem, les blessures semblent enfin derrière lui.

Trois top 35 éliminés, une première pour un Français

Pour atteindre son premier huitième de finale en Grand Chelem, le jeune Montpelliérain a réalisé un parcours exceptionnel, éliminant d'abord le 35e joueur mondial Laslo Djere, avant de réaliser l'un des exploits de cet Open d'Australie en balayant Holger Rune, numéro 8 mondial. Au troisième tour, il a fait preuve de caractère en dominant en trois sets sec Tallon Griekspoor, tête de série numéro 28. Des prestations qui le poussent désormais à viser plus haut. "Le fait d'avoir gagné contre des très bons joueurs cette semaine, ça me donne encore plus envie d'aller de l'avant".

En éliminant d'entrée ces trois joueurs, tous issus des 35 premières places à l'ATP, Arthur Cazaux est devenu le troisième joueur à réaliser cet exploit, ainsi que le premier Français. Les deux autres à l'avoir déjà fait ? Carlos Moya en 2001 et Stanislas Wawrinka en 2017, deux anciens vainqueurs de Grand Chelem.

Le Français enchaînera très vite après son parcours étoilé à Melbourne. Ce lundi, l'Open Sud de France a invité Arthur Cazaux dans le tableau principal, chez lui, à l'ATP 250 de Montpellier. De quoi le ravir, lui qui a "hâte de produire un show à l'Open Sud de France, chez moi. Je l'ai inscrit en rouge dans mon programme". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.