Open d'Australie : finalement expulsé du pays, Novak Djokovic ne participera pas au Majeur australien

Publié Mis à jour
Australie : finalement expulsé, Novak Djokovic ne participera pas à l'Open
France 3
Article rédigé par
A. Lay, P. Miette - France 3
France Télévisions

Novak Djokovic, qui n'est pas vacciné contre le Covid-19, va finalement être expulsé d'Australie. Le numéro un mondial de tennis ne disputera pas le Majeur australien, qui commence lundi 17 janvier. Il visait un 21e titre et un record en Grand Chelem.

Novak Djokovic se trouve à l’aéroport de Melbourne et est sur le point de quitter l’Australie, dimanche 16 janvier. Le numéro un mondial vient de perdre son match contre le gouvernement australien. Après quatre heures d’audience en référé, la sentence est tombée : "La demande est rejetée, aux dépens de Novak Djokovic. Les frais seront à définir." Son visa est annulé pour trois ans. Il ne participera pas à l’Open d’Australie, lui qui espérait établir un record, en remportant un 21e titre en Grand Chelem.  

Prochaine échéance : Roland-Garros  

Dans un communiqué, Novak Djokovic exprime sa profonde tristesse. C’est la fin d’une longue bataille judiciaire pour le joueur. Non-vacciné, il avait été bloqué dès son arrivée en Australie le 5 janvier dernier, et placé en rétention administrative dans un hôtel. Selon les juges, sa présence était susceptible de représenter un risque sanitaire. Pour le politologue Pascal Boniface, c’est surtout une manière pour le Premier ministre australien d’asseoir son pouvoir. Prochain Grand Chelem en vue pour le numéro un mondial : Roland-Garros. Sa participation dépendra du protocole sanitaire mis en place à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.