Roland-Garros 2022 : Novak Djokovic balaye Diego Schwartzman et attend Rafael Nadal en quarts de finale

Le numéro un mondial a dominé l'Argentin, dimanche, et s'est qualifié pour disputer son 16e quart de finale en 18 participations à Roland-Garros.

Article rédigé par
Louis Delvinquière, envoyé spécial à Roland-Garros - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Novak Djokovic en action lors de son huitième de finale face à Diego Schwartzman, le 29 mai 2022. (MATTHIEU MIRVILLE / AFP)

Il a été le plus fort, tout simplement. Novak Djokovic a remporté, dimanche 29 mai, son huitième de finale de Roland-Garros aux dépens de Diego Schwartzman en trois petits sets (6-1, 6-3, 6-3). Meilleur dans les points importants et plus solide dans l'échange, le numéro un mondial s'est logiquement imposé face à l'Argentin, parfois maladroit et trop peu efficace sur son service. Avec cette victoire sous les yeux de Thierry Henry et du rugbyman Cameron Woki, le Serbe a pris rendez-vous avec Rafael Nadal en quarts de finale. Il faudra pour cela que l'Espagnol se défasse du coriace Félix Auger-Aliassime dimanche après-midi.

1/8 de finale : le résumé de N. Djokovic - D. Schwartzman

La première manche a été à sens unique pour le numéro un mondial. Novak Djokovic a très vite pris l'ascendant sur son adversaire argentin. Après avoir sauvé deux balles de break sur son service, il a, sur la deuxième mise en jeu de Diego Schwartzman, réalisé le break, avant de poursuivre sur sa lancée. Résultat : l'homme en tenue rouge et blanche a remporté le premier set haut la main (6-1) avec un niveau de jeu très élevé, face à une tête de série n°15 sans solution.

Djokovic a assuré

Dans la deuxième manche, Schwartzman a un temps inversé la tendance. Après un passage aux vestiaires, l'homme de Buenos Aires est retourné sur le court revigoré, encouragé par les nombreux "Allez Diego" ou plus hispaniques "Vamos Diego". Il a breaké Djokovic sur sa première mise en jeu et a pris l'avantage jusqu'à mener 3-0. Un coup d'éclat éphémère, car en face, un ovni surnommé "Nole" dispose de grosses ressources. Les quelques "Idemo" lancés par un kop serbe en tribunes ont appuyé le débreak, un jeu plus tard, du n°1 mondial.

Ensuite, alors que Djokovic a sauvé trois balles de break, le fameux septième jeu a été le tournant de cette deuxième manche avec un jeu blanc concédé par Schwartzman. La suite n'a été qu'un récital du Serbe, finalement victorieux de six jeux consécutifs et par conséquent de la deuxième manche (6-3). 

Qualifié pour les quarts de finale en dominant largement l'Argentin Diego Schwartzman, le numéro un mondial Novak Djokovic se prépare à affronter Rafael Nadal dès le tour suivant... si l'Espagnol vient à bout de Felix Auger-Aliassime.

L'Argentin n'a pas trouvé plus de solutions dans le troisième set. A l'aise, Novak Djokovic a breaké lors du troisième jeu de service de son adversaire. Il n'a eu qu'à assurer sur ses engagements pour l'emporter en 2h15 (6-3). Il remporte ainsi une septième victoire en autant de confrontations face à Schwartzman.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Novak Djokovic

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.