Open d'Australie : Novak Djokovic affirme avoir été teste positif au Covid-19 au mois de décembre

Publié Mis à jour
Open d'Australie : Novak Djokovic affirme avoir été teste positif au Covid-19 au mois de décembre
Article rédigé par
J.Vitaline, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

En Australie, le feuilleton Novak Djokovic se poursuit, samedi 8 janvier. La star du tennis mondial s’est vu annuler son visa, et a passé une nouvelle nuit confiné dans un centre de rétention de Melbourne. Ses avocats ont tenté de contre-attaquer, en évoquant une contamination au Covid-19 au mois de décembre.

Toujours isolé dans un hôtel à Melbourne, en Australie, Novak Djokovic a apporté, samedi 8 janvier, une nouvelle explication à son absence de vaccination. Il dit avoir contracté le Covid-19 très récemment. Ses avocats ont déposé un recours devant le tribunal, expliquant que "la date de son premier test Covid PCR positif a été enregistré le 16 décembre 2021"

Il assiste à plusieurs événements le même jour 

L'argument pose toutefois question. Le même jour, le numéro 1 mondial assistait, devant les caméras et sans masque, à la présentation d'un timbre serbe à son effigie. Le lendemain, toujours à Belgrade (Serbie), il posait avec une vingtaine de jeunes joueurs. Des dizaines de photos ont été postées sur les réseaux sociaux ce jour-là, témoignant de l'événement. Comment Novak Djokovic a-t-il pu participer à ces cérémonies, alors qu'il avait été testé positif au Covid-19 ? Son exemption vaccinale sera examinée lundi 10 janvier par la justice australienne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.