Cet article date de plus d'un an.

Matchs de tennis truqués : "Une vingtaine de joueurs français en garde à vue depuis le début de l'année", selon la police

Ce coup de filet est une première dans le tennis.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le parquet national financier français a ouvert une enquête sur les soupçons de matchs de tennis truqués. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Après la justice belge, le parquet national financier français (PNF) a ouvert une enquête sur les soupçons de matchs de tennis truqués. Selon Philippe Ménard, chef du service Courses et Jeux au sein de la direction centrale de la police judiciaire, une vingtaine de joueurs français ont été placés en garde à vue depuis le début de l'année. Ces joueurs "peuvent toucher entre 1 500, 2 000, voire 3 000 euros en fonction de l'enjeu de la partie".

Est-ce que ce coup de filet au sein du monde du tennis est une première ?

Philippe Ménard : Oui. On se doutait bien que dans le monde du tennis il pouvait y avoir des matchs truqués. Et avec les collègues belges, depuis le début de l'année 2019, nous avons placé en garde à vue plus d'une vingtaine de joueurs de tennis français.

Pourquoi la Belgique a-t-elle ouvert en premier une enquête ?

Parce que les paris sont pris en Belgique par des gens de la communauté arménienne. En revanche, la corruption s'étend à toute l'Europe et en particulier à des joueurs français qui avait affaire à ce milieu.

Cela concerne des matchs de seconde zone. Est-ce qu'il y avait des enjeux financiers forts ?

Cela concerne ce que l'on appelle des matchs Challenges ou Futurs. On parle ici de joueurs qui sont classés au-delà du 300e rang au classement ATP. Le problème avec ces tournois, c'est que même les gagnants ont du mal à rentabiliser tous leurs frais qui entourent le déplacement et l'hébergement. Les truqueurs de matchs y trouvent donc là un avantage. Ils proposent alors aux joueurs de perdre un set ou un jeu à un moment bien précis de la partie. Cela se passe lors de paris en direct sur internet. Les profits peuvent être ainsi importants.

Comment les joueurs sont-ils contactés ?

Les joueurs se passent la combine entre eux. Ils reçoivent ensuite des instructions sur Whatsapp. Et ils sont payés en espèces pour perdre un jeu ou un set. Ils peuvent toucher entre 1 500, 2 000, voire 3 000 euros en fonction de l'enjeu de la partie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.