Masters 1000 de Rome : Monfils et Dimitrov battus d'entrée, Djokovic bousculé... Ce qu'il faut retenir de la troisième journée

Gaël Monfils, qui faisait son retour après trois mois d'absence, n'a toujours pas gagné le moindre match depuis février 2020. 

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport - Apolline Merle
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Français Gaël Monfils face à l'Italien Lorenzo Sonego lors du premier tour du Masters 1000 de Rome, 11 mai 2021. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Troisième journée dans le Masters 1000 de Rome. Le Français Gaël Monfils, qui revenait après trois mois d'absence et seulement deux matchs joués – et perdus – en 2021, n'a pas passé la barre du premier tour mardi 11 mai.

Retour perdant pour Monfils

Le Français retrouvait les courts après trois mois d'absence et plus d'un an de disette. Gaël Monfils, d'ordinaire à son aise sur terre battue, n'a pas su se défaire de l'Italien Lorenzo Sonego (6-4, 5-7, 6-4). "La Monf" a réalisé cinq doubles fautes dans le premier set, dont trois dans le même jeu. Ses quelques coups de fusil n'ont fait que retarder l'échéance, l'Italien lui mettant la pression et dominant le score à chaque changement de côté. 

Si Gaël Monfils a réussi à régler son jeu dans la deuxième manche pour faire difficilement dérailler Lorenzo Sonego, le Français est retombé dans ses travers dans le troisième set et s'est laissé emporter par la difficulté de jouer face à un joueur blessé. Lorenzo Sonego a en effet fait appel au kiné à 4-3 dans le troisième set.

Mais cela ne l'a pas empêché de conclure la rencontre après 2h48 de combat. Ce seul match sur terre battue avant Roland-Garros, synonyme de troisième défaite en trois rencontres en 2021, ne met donc pas le Français dans des conditions idéales avant de revenir Porte d'Auteuil. Le bilan collectif des Tricolores à Rome en a aussi pris un coup : Monfils était le dernier Français encore en lice

Fin de partie pour Grigor Dimitrov

Grigor Dimitrov n'a rien pu faire face à la tornade Alejandro Davidovich Fokina. L'Espagnol et 48e mondial a réalisé une belle performance en s'offrant le Bulgare (17e joueur mondial) au premier tour 6-4, 7-6 (7-2). Pour leur première confrontation, Davidovich Fokina a donc eu le dernier mot. L'Espagnol accumule des bons résultats sur terre cette saison avec un quart de finale à Monte-Carlo et une demie à Estoril. Pour le Bulgare, après sa sortie d'entrée à Madrid (battu par le Sud-Africain Harris), la confiance est loin d'être au rendez-vous.

Djokovic bousculé par Fritz … et la pluie

Le numéro un mondial n’a sûrement pas eu la partie de plaisir qu’il espérait pour un deuxième tour de Masters 1000. Que ce soit Taylor Fritz, qui a bien bousculé le Serbe, ou la pluie, qui a forcé l’arbitre à interrompre la rencontre pendant pas moins de trois heurest, Djokovic a vécu un après-midi mouvementé dans la capitale italienne. Plus de peur que de mal puisque Djoko, actuel tenant du titre du tournoi de Rome, a fini par l’emporter 6-3, 7-6 et se qualifie pour les huitièmes de finale où il retrouvera le vainqueur de Norrie-Davidovich Fokina. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.