Masters 1000 de Madrid : les 4 chiffres qui expliquent la nouvelle sortie de route de Rafael Nadal

Rafael Nadal s'est fait sortir en quarts de finale du tournoi de Madrid par Alexander Zverev, vendredi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rafael Nadal durant le quart de final contre Alexander Zverev au tournoi de Madrid, le 7 mai 2021. (GABRIEL BOUYS / AFP)

À seulement trois semaines du début de Roland-Garros, Rafael Nadal a signé la 42e défaite de sa carrière sur terre battue sur le circuit principal (pour 454 victoires). Le N.2 mondial s'est incliné en 1h44 de jeu et seulement deux manches, en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid face à Alexander Zverev, le vendredi 7 mai 2021. L'Espagnol avait chuté au même stade de la compétition à Monte-Carlo, en avril dernier, face à Andrey Rublev. Voici les quatres chiffres qui expliquent la défaite de Nadal.

50% de points gagnés sur seconde balle

Rafael Nadal n'a gagné que 12 des 24 points sur son second service, ce qui est très peu par rapport ses habitudes. Encore plus sur terre battue qu'ailleurs, l'effet qu'il donne à son deuxième engagement lui offre généralement une belle sérénité pour gérer le point. Face à Zverev, cela n'a pas été le cas. La statistique de son adversaire est encore plus faible (43%), mais il a pu s'appuyer sur sa première balle (82% de points gagnés derrière sa première balle), contre 62% pour le numéro 2 mondial.

2 balles de break procurées

Le Majorquin ne s'est procuré que 2 balles de break durant les 104 minutes de cette rencontre, et n'en a converti qu'une seule. Alexander Zverev, quant à lui, s'en est offert 6 et en a converti la moitié. Une différence de réalisme qui a creusé l'écart entre les deux hommes. Durant le premier set, Nadal a laissé filer quatre jeux consécutif. 

3e victoire consécutive pour Zverev

Ce n'est pas la première fois que Nadal est dominé par le jeune Allemand. Avant cela, les deux joueurs s'étaient déjà affrontés à 7 reprises sur le circuit ATP. L'Espagnol avait remporté les 5 premières confrontations (dont deux sur ocre) et Zverev avait gagné les 2 dernières (2019 à Londres et 2020 à Paris-Bercy). Le numéro 6 mondial a donc signé sa troisième victoire d'affilée contre le roi de la terre battue. Sa première sur cette surface. Il est également devenu le septième joueur à battre Nadal ici depuis que le tournoi se dispute sur terre battue.

28% de sacres à Madrid

La première participation de Nadal au tournoi de Madrid remonte à 2003. A l'époque, l'épreuve se jouait sur dur. Sur 18 apparitions, le numéro 2 mondial n'a remporté que cinq fois le tournoi, dont une sur dur (2005). Entre 2015 et aujourd'hui, il ne compte qu'un seul sacre. À titre de comparaison, l'Espagnol a été victorieux à onze reprises du Masters 1000 de Monte-Carlo, ou à neuf reprises de celui de Rome.

À Madrid, la balle vole davantage compte tenu de l'altitude. Ces conditions de jeu ne sont pas favorables au Majorquin. Toutefois, il reste celui qui a le plus souvent remporté ce tournoi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masters 1000

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.