Cet article date de plus de huit ans.

Gasquet rejette toute responsabilité pour la défaite en Argentine

Richard Gasquet s'est indigné d'avoir été accusé d'être responsable par son forfait de l'élimination de la France de la Coupe Davis par l'Argentine, le 7 avril. "Qui a dit ça ?", a-t-il sèchement répliqué en réponse à une question après s'être qualifié pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo en battant son compatriote Benoît Paire, 6-1 3-6 6-1.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Richard Gasquet

"Je me moque de ce qu'on a pu dire ou écrire sur mon forfait à Buenos Aires" a ajouté le Français qui s'était retiré du quart de finale de Coupe Davis juste après avoir atteint et perdu la demi-finale du tournoi de Miami face à Andy Murray 6-7 6-1 6-2. Richard Gasquet a affirmé qu'il avait "tout pour battre" le N.2 mondial ce jour-là mais avait été victime de douleurs à une cheville et qu'il lui aurait été impossible de jouer cinq sets à Buenos Aires contre Juan Monaco et de rivaliser avec l'Argentin.

"Les autres, je n'en ai rien à faire"

"Ce n'est pas la première fois qu'on me reproche des choses. Le plus important, c'est que le capitaine et les joueurs le comprennent. Les autres, je n'en ai rien à faire", a-t-il ajouté. "Si ça permet d'écrire des articles. C'est toujours embêtant mais ça ne me dérange pas plus que cela." Le Français jouera son huitième de finale à Monte-Carlo jeudi face au gagnant du match entre le Croate Marin Cilic (N.9) et le Sud-Africain Kevin Anderson.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masters 1000

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.