Cet article date de plus de quatre ans.

BNP Paribas Masters : Djokovic éliminé en quart par Cilic

Décidément, c’est une fin de saison bien difficile pour Novak Djokovic. Éliminé en deux sets par le Croate Marin Cilic (6-4, 7-6), le Serbe dit adieu à ses rêves de quadruplé à Bercy. Il risque également de perdre sa place de numéro 1 mondial, si Andy Murray atteint la finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Eliminé en quart de finale, Djokovic risque bien de perdre sa place de numéro 1 mondial.  (FRANCK FIFE / AFP)

Andy Murray pourrait bien être le nouveau numéro 1 mondial à la fin de la semaine. Il suffira au Britannique d'atteindre la finale, puisque Novak Djokovic a été éliminé dès les quarts de finale, par Marin Cilic. Le Serbe n’aura pas réussi à trouver la faille face à un Cilic très en forme. Titré à Bâle la semaine dernière et qualifié pour le Masters, le Croate qui n’avait jamais gagné en 14 matchs face à Djokovic s’est chargé de faire mentir les statistiques.

Breaké d’entrée, le triple tenant du titre a su remonter la pente mais face au jeu offensif du Croate (14 coups gagnants à 6 dans le premier set) il n’a pas pu mettre en place son jeu. Une faiblesse sur deuxième balle a offert au 10e mondial l’occasion de remporter le premier set, sur le service de son adversaire.

Deux doubles fautes qui ne pardonnent pas

Tendu et grimaçant, Djokovic n’a pas été plus à l’aise dans la deuxième manche, jusqu’à son réveil à 4-4. Un jeu blanc sur le service de Cilic pour reprendre l’avantage a permis au Serbe de relever la tête et de servir pour revenir à un set partout. Mais plusieurs fautes directes, deux doubles fautes consécutives ont eu raison des espoirs de Djokovic, débreaké dans la foulée. 

Toujours peu en forme, le numéro 1 mondial a même été forcé de défendre deux balles de match sur son service avant d’emmener Marin Cilic jusqu’au tie break. Le Serbe a finalement craqué 7-2 dans le jeu décisif, laissant filer Marin Cilic en demi-finale, où il retrouvera John Isner. Plus offensif, le Croate a pris à la gorge un Novak Djokovic qu'il n'avait jamais battu, et confirme sa bonne forme du moment. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masters 1000

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.