Cet article date de plus de huit ans.

Guy Forget : "Yannick est pudique sur sa victoire"

Où étiez-vous le 5 juin 1983 ? Beaucoup se souviennent qu'ils ont passé leur dimanche après-midi à regarder la finale de Roland-Garros. Devant leur télévision ou aux abords du Court Central, les mains moites et la gorge serrée, ils ont vibré derrière un grand gaillard au charisme incroyable : Yannick Noah. En battant Mats Wilander 6-2, 7-5, 7-6, le Français atteint le sommet de sa carrière tennistique. Retour sur Noah 83 avec Guy Forget.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

De cinq ans son cadet, Guy Forget est un peu le "petit frère" de Yannick Noah. Eliminé au 1er tour de Roland-Garros 1983 et en route pour Venise le jour de la finale, il n'assiste pas au sacre de Noah. Vite mis au parfum du succès du Français, Forget tenté de suivre ses traces sur le circuit ATP comme en Coupe Davis.

VIDEO : Guy Forget raconte Noah 83

Voir la vidéo DmCloud

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guy Forget

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.