Coupe Davis : la France renonce à accueillir la phase de groupes en septembre

La FFT a annoncé lundi, dans un communiqué, qu'elle retirait sa candidature.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Stade Pierre-Mauroy lors de l'accueil de la Coupe Davis, en 2017. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

La France n'accueillera pas la phase de poules de la Coupe Davis, prévue du 14 au 17 septembre 2022. Dans un communiqué, la Fédération française de tennis a officialisé lundi 18 avril le retrait de sa candidature, que le président Gilles Moretton avait pourtant annoncée début mars.

Après s'être battue pendant un mois pour faire partie des villes hôtes de la compétition, obtenant même gain de cause en passant devant le Tribunal arbitral du sport, la FFT a finalement retiré sa candidature à la lecture du cahier des charges complet. Elle s'est ravisée "compte tenu des exigences imposées, notamment sur le plan opérationnel et financier, qu'aucun organisateur n'était prêt à accepter".

Des réserves sur le format de la compétition

La Fédération a ajouté que sa volonté était de "promouvoir et redynamiser la Coupe Davis". "Elle souhaite désormais [...] contribuer à la réflexion sur le format sportif de la compétition", poursuit le communiqué. Depuis 2019 et le rachat de la compétition par le fonds Kosmos, les changements de format imposés suscitent critiques et controverses.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe Davis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.