Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Coupe Davis : la France éliminée en demi-finale par la Croatie, après la défaite de Gasquet face à Cilic

La Croatie affrontera en finale l'Argentine ou la Grande-Bretagne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Richard Gasquet face à Marin Cilic, le 18 septembre 2016 à Zadar (Croatie) lors de la demi-finale de Coupe Daivs. (ANDREJ ISAKOVIC / AFP)

Les Bleus n'ont pas réussi à décrocher leur ticket pour la finale de Coupe Davis. La Croatie a éliminé la France en demi-finale, trois victoires à une, dimanche 18 septembre à Zadar. Le leader croate Marin Cilic a battu Richard Gasquet en trois sets (6-3, 6-2, 7-5) et offert la place en finale à son équipe. La Croatie affrontera donc en finale l'Argentine ou la Grande-Bretagne.

VIDEO. Coupe Davis : Cilic bat Gasquet en trois sets (6-3, 6-2, 7-5), la Croatie élimine la France en demi-finale

Samedi, le camp des Bleus a "pris un coup", a reconnu le capitaine Yannick Noah, avec la défaite du double face à Cilic et Ivan Dodig en quatre sets 7-6 (8/6), 5-7, 7-6 (8/6), 6-3. Cet échec est une grosse désillusion car Mahut et Herbert, vainqueurs de Wimbledon en juillet, sont les N.1 mondiaux de la spécialité. Tout semblait pourtant encourageant pour l'équipe de France de tennis après la victoire d'entrée de Richard Gasquet en simple.

Grosse pression sur les épaules de Gasquet

Les derniers espoirs français de voir la finale de la Coupe Davis reposaient sur les épaules de Richard Gasquet. Le Biterrois devait absolument battre le leader croate Marin Cilic dans le premier match dimanche pour maintenir l'équipe en vie. Cela aurait alors été à Lucas Pouille d'apporter le dernier point face, probablement, au jeune Borna Coric, diminué par une douleur au genou. Mais Gasquet n'est pas réputé pour son goût des matches à haute pression, lui qui n'était même pas dans l'équipe avant les forfaits de Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe Davis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.