Cet article date de plus de dix ans.

Stosur et Jankovic assurent

L'Australienne Samantha Stosur, tête de série N.5, a passé sans encombres mardi le 1er tour du tournoi de Stuttgart, en s'imposant devant l'Espagnole Maria José Martinez 7-5, 6-1. Pas de problème non plus pour la Serbe Jelena Jankovic (N.7) qui a dominé la jeune Espagnole Beatriz Garcia-Vidagnay, 183e mondiale, en deux sets 6-1, 6-2.. Les Allemandes, chez elles, sont en réussite, avec les qualifications de Sabine Lisicki et Julia Görges, et Andrea Petkovic.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Après une bataille acharnée, Lisicki est venue à bout de la Slovaque Dominika Cibulkova (SVK) 7-5, 7-6. Petkovic a éliminé l'Autrichienne Tamira Paszek 3-6, 6-2, 6-2. Görges, de son côté, s'est facilement débarrassée de la Néerlandaise Michelle Ktajocek 6-3, 6-1. Une autre joueuse issue des qualifications, ancienne N.5 mondiale qui tente un retour au premier plan après des mois de disette sur le circuit WTA, la Russe Anna Chakvetadze, n'a pas pu défendre vraiment ses chances face à la Slovaque Zuzana Kucova, contrainte à l'abandon dans le 3e set alors que les deux joueuses en étaient à 4 jeux partout. Chakvetadze a été victime d'un malaise pour la troisième fois consécutive en raison d'une mystérieuse maladie lui causant des vertiges.

Résultats du 1er tour mardi

Zuzana Kucová (SVK) bat Anna Chakvetadze (RUS) 1-6, 7-5, 4-4 (abandon)
Agnieszka Radwanska (POL) bat Jamie Hampton (USA) 6-0, 6-1
Sabine Lisicki (GER) bat Dominika Cibulkova (SVK) 7-5, 7-6 (7/2)
Julia Görges (GER) bat Michaëlla Krajicek (NED) 6-3, 6-1
Samantha Stosur (AUS/N.5) bat María José Martínez (ESP) 7-5, 6-1
Daniela Hantuchova (SVK) bat Alexandra Dulgheru (ROM) 7-5, 6-3
 Anastasia Pavlyuchenkova (RUS) bat Roberta Vinci (ITA) 6-3, 6-4 
Andrea Petkovic (ALL) bat Tamira Paszek (AUT) 3-6, 6-2, 6-2
Jelena Jankovic (SRB/N.7) bat Beatriz Garcia Vidagany (ESP) 6-1, 6-2

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.