ATP Finals : pourquoi le duel entre Novak Djokovic et Daniil Medvedev est tant attendu

Les ATP Finals, dernier tournoi de la saison, débutent dimanche à Turin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Daniil Medvedev et Novak Djokovic avant la finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, le 7 novembre 2021. (JEAN CATUFFE / DDPI via AFP)

Les ATP Finals 2021, organisés du 14 au 21 novembre à Turin après douze éditions à Londres, seront privés de Roger Federer et Rafael Nadal pour la première fois depuis 2016. Malgré l'absence des deux légendes, qui ont toutes les deux mis un terme à leur saison cet été, le public a une nouvelle rivalité à se mettre sous la dent : celle qui oppose Novak Djokovic à Daniil Medvedev.

Le numéro 1 mondial contre son dauphin. L'homme de (presque) tous les records face au plus solide représentant de la nouvelle génération post "Big Three" (surnom du groupe regroupant Djokovic, Nadal et Federer). Un duel alléchant, qui devrait continuer à faire rêver encore un bon moment. Franceinfo: sport vous explique pourquoi. 

Parce que Djokovic enchaîne les records

Le Serbe a inscrit un peu plus son nom dans l'histoire du tennis. Passé tout près du Grand Chelem calendaire, un exploit jamais réalisé dans l'histoire du tennis masculin dans l'ère Open depuis 1968 (qui consiste à remporter les quatre tournois du Grand Chelem la même année), Novak Djokovic réalise tout de même une incroyable saison. Nombre de semaines à la tête du classement (346), nombre de saisons terminées à la première place mondiale (7), et nombre de titres en Masters 1000 (37) : le joueur de 34 ans s'est offert pas moins de trois nouveaux records en 2021.

Plus tôt dans l'année, il était par ailleurs devenu le co-détenteur du record de titres du Grand Chelem (20, avec Nadal et Federer) et est même devenu le seul joueur à avoir remporté au moins deux fois chacun des quatre tournois du Grand Chelem dans l'ère Open, en remportant pour la seconde fois Roland-Garros

Malgré une saison "exténuante physiquement, mentalement et émotionnellement", il ne compte pas s'arrêter là. Le "Djoker" veut parachever son incroyable saison en s'offrant le titre à Turin - qui lui échappe depuis 2015. "Je me sens plus frais", a déclaré le Serbe à la veille du début du Tournoi. Un sixième sacre aux Masters de fin d'année lui permettrait, d'ailleurs, d'égaler le record de Roger Federer et d'entrer encore un peu plus dans la légende.

Parce que Medvedev est un solide dauphin

Si Djokovic a dominé la saison, Medvedev a également montré de belles choses sur les courts. Devenu numéro 2 mondial au printemps (devant Nadal) - après avoir bonifié sa fin de saison 2020 canon (titré au Masters 1000 de Paris-Bercy et lors de l'ATP Finals à Londres où il avait écarté les trois meilleurs mondiaux à savoir Djokovic, Nadal et Thiem) - le Russe de 25 ans a confirmé son statut de dauphin au fil de l'année. Jusqu'à entrer dans une nouvelle dimension, en conquérant son premier titre de Majeur à New York en septembre. Ce qui a brisé le rêve de Grand Chelem calendaire de Djokovic. 

Un sacre qui lui a permis de rentrer dans le club très restreint des joueurs à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem en dehors du Big Three depuis Roland-Garros 2005 (avec Stanislas Wawrinka, Andy Murray, Juan Martin Del Potro, Marin Cilic et Dominic Thiem). Et de devancer d'un cran les autres prétendants à la relève que sont notamment Stefanos Tsitsipas et Alexander Zverev, vainqueurs de leurs premiers Masters 1000 cette année, et du titre olympique à Tokyo pour l'Allemand.

A LIRE AUSSI >> US Open 2021 : la consécration de Daniil Medvedev, le fougueux tacticien 

Parce que les deux joueurs se donnent du fil à retordre à chaque confrontation

Sur les dix rencontres qui ont opposé les deux hommes, trois ont eu lieu cette année, au plus haut niveau imaginable : la finale. Après avoir chacun remporté un titre du Grand Chelem (Djokovic sacré à Melbourne, Medvedev à New York), les deux joueurs ont remis le couvert au Masters 1000 de Paris-Bercy, lors duquel Novak Djokovic a fini par se venger de son bourreau russe au terme d'un match intense. Pour la première fois depuis la création de l'ATP Tour, en 1990, l'affiche de la finale de Bercy était la même que celle de l'US Open. Une statistique révélatrice de la domination des deux hommes sur dur.

Depuis 2020, aucun des joueurs n'a réussi à prendre le meilleur de l'autre deux fois de suite. En cas de nouvelle finale Djokovic-Medvedev, le Serbe partirait avec un avantage psychologique : sur les dix dernières finales disputées par Medvedev depuis 2019, Djokovic est le seul à l'avoir battu.

Les cadors débutent les Masters face aux deux novices du tournoi. Daniil Medvedev affronte le Polonais Hubert Hurkacz et Djokovic, le Norvégien Casper Ruud.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.