Cet article date de plus d'un an.

ATP Cup : Djokovic remporte un choc de titans contre Medvedev et envoie la Serbie en finale

Vainqueur de Daniil Medvedev (6-1, 5-7, 6-4) au terme d’un match riche en rebondissements, Novak Djokovic a envoyé la Serbie en finale de l’ATP Cup première du nom ce samedi. Un peu plus tôt, Dusan Lajovic avait surpris Karen Khachanov (7-5, 7-6) pour mettre son équipe sur de bons rails. Les Serbes affronteront l’Australie ou l’Espagne en finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Quasi parfaite jusque dans le dernier carré, la Russie a fini par buter sur la Serbie, en demi-finale de l’ATP Cup samedi, à Sydney. Vainqueurs de tous leurs matches disputés en simple depuis le début de la compétition – qui a lieu pour la première fois cette année – Karen Khachanov et Daniil Medvedev se sont inclinés respectivement face à Dusan Lajovic et Novak Djokovic. Le numéro 2 mondial a dû batailler pour venir à bout de son adversaire après un magnifique combat de 2h48.

Le Russe avait pourtant les arguments pour faire tomber le Djoker. Avant ce match, Medvedev restait sur deux victoires consécutives face au Serbe (Monte-Carlo et Cincinnati). Mais tout ne s’est pas exactement déroulé comme prévu pour le finaliste de l’US Open, qui a mis plus d’un set à démarrer le moteur.

Medvedev a mal démarré

Breaké d’entrée par un Djokovic bien décidé à offrir le point décisif à son équipe, le cinquième joueur au classement ATP a logiquement concédé la première manche (6-1). Une formalité pour le Serbe, qui pensait se diriger tranquillement vers un nouveau succès quand il a de nouveau breaké son adversaire en tout début de deuxième set.

Mais Daniil Medvedev n’est pas un prétendant aux titres du Grand Chelem pour rien, et sa capacité à réagir l’a mené vers une incroyable série de 6 finales consécutives fin 2019. Agacé, il s’est mis à frapper plus fort, faisant reculer son adversaire en fond de court pour s’offrir un débreak monstrueux après un jeu de 15 minutes.

Djokovic s'agace, puis réagit

Le Russe a ensuite continué sur sa lancée en poussant le Djoker à la faute pour mener 3-1, puis 4-1. Dépassé, Novak Djokovic en a jeté sa raquette au sol et a puisé dans son énervement pour revenir presque miraculeusement à 4-4. Insuffisant toutefois, puisque c’est Medvedev qui s’est adjugé le tie-break.

Revenu de nulle part, le leader de l’équipe tombeuse de l’Argentine en quarts de finale a tout tenté dans le troisième set décisif. Très agressif, présent en défense, les deux joueurs se sont rendus coup pour coup mais c’est finalement le Russe qui a craqué en premier, sur une double faute. Devant à 5-4, Djokovic a encore sauvé deux balles de débreak pour finalement l’emporter sur sa deuxième balle de match, après quasiment 3 heures d’un combat titanesque.

Il envoie son équipe en finale de l’ATP Cup, face à l’Australie de Nick Kyrgios ou l’Espagne de Rafael Nadal. Dans le premier match de cette première demie, Karen Khachanov a été surpris par Dusan Lajovic (7-5, 7-6). Le Serbe, 34e joueur mondial, a profité de la maladresse de son adversaire dans le dernier tie-break pour l’emporter en deux manches.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.