Brésil : le surf, un sport mais aussi une véritable thérapie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Brésil : le surf, un sport mais aussi une véritable thérapie
Article rédigé par
Victor Buu - franceinfo
France Télévisions

Le surf est pratiqué par de nombreuses personnes au Brésil, notamment certaines touchées par un handicap à l’image de Malu Mendes, née avec une paralysie cérébrale et championne du monde 2020 de parasurf.

C’est un sport qui va faire son arrivée lors des Jeux olympiques de Tokyo (Japon) en 2021. Le surf se développe dans le monde et notamment en Brésil. Ce sport représente également une véritable thérapie pour certains comme Malu Mendes. Née avec une paralysie cérébrale, elle pratique ce sport depuis son plus jeune âge. Elle est depuis devenue championne du monde 2020 de parasurf. 

Une école de surf adaptée

Au Brésil, une école de surf adaptée a vu le jour. Elle a été fondée par Cisco, une légende du surf dans ce pays. Gratuite, elle propose des solutions pour chaque handicap, avec notamment des planches adaptées. C’est là-bas que s’entraîne notamment Malu Mendes. "Avec l’adaptation et le parasurf, j’ai amélioré de 90% le mouvement de mes jambes et de mes hanches", déclare Hamilton Fernandes, surfeur amateur victime d’un AVC il y a quatre ans. Au total, 280 personnes ont pu pratiquer ce sport qui leur semblait hors d’atteinte. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Surf

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.