Népal : une tempête de neige tue neuf alpinistes dans le massif du mont Gurja

Une tempête de neige a dévasté leur camp, alors qu'ils se trouvaient dans le massif du mont Gurja, un sommet qui culmine à 7 193 m.

Le massif du Dhaulagiri, au Népal, le 8 octobre 2013.
Le massif du Dhaulagiri, au Népal, le 8 octobre 2013. (ANA DUCOIN / AFP)

Nouveau drame dans l'Himalaya. Neuf alpinistes ont été tués "apparemment en raison d'une tempête de neige", qui a dévasté leur camp, a annoncé la police népalaise, samedi 13 octobre. Le neuvième membre du groupe, initialement porté disparu, a finalement été retrouvé mort. Les corps de quatre guides népalais et de cinq alpinistes sud-coréens ont été localisés parmi les débris de leur camp par une équipe de secours.

"Nous estimons que cela a été provoqué par une tempête de neige parce que les arbres sont brisés et les tentes détruites. Même les corps des victimes sont éparpillés, a détaillé un responsable de la police. Il n'y avait plus de contact avec eux depuis hier, nous avons donc envoyé du monde depuis un village et un hélicoptère pour les retrouver".

L'expédition se trouvait dans le massif du mont Gurja, un sommet de 7 193 m. Celui-ci fait partie du massif du Dhaulagiri, la septième plus haute montagne du monde, qui fait elle-même partie de la chaîne de l'Himalaya. Les alpinistes sud-coréens et leurs guides népalais campaient depuis début octobre au pied de ce sommet, en attendant qu'une éclaircie leur permette de poursuivre l'ascension. Seule une trentaine d'alpinistes sont parvenus au sommet dans l'histoire. Ce groupe d'alpinistes est le plus important à être victime d'un accident au Nepal ces deux dernières années.