Benoît Lecomte : un nageur au milieu de l'océan plastique

Benoît Lecomte, un nageur hors-norme, a traversé l'Atlantique pour la première fois en 1998. 20 ans plus tard, l'aventure se poursuit avec un périple de plus de 500 kilomètres dans l'océan Pacifique. Il s'est confronté au continent plastique.

Seul au milieu de l'immensément bleu, Benoît Lecomte nage au nord de l'océan Pacifique au cœur du continent de plastique, une zone où traînent des déchets en tous genres. Au milieu des poissons, Benoît Lecomte immortalise sa pêche, rendant presque esthétiques les objets de plastique. Ce nageur franco-américain âgé de 52 ans veut bousculer les mentalités.

Quatre mers de plastique dans le monde

En reliant Hawaï à San Francisco, il a nagé dans une zone grande comme trois fois la France. Une zone envahie dans le plastique, comme il en existe quatre autres dans la planète. Ces endroits ne sont pas toujours visibles. "On trouve des morceaux de plastique qui flottent sur l'eau, mais c'est une grosse concentration de microplastique, c'est difficile de voir cela lorsque l'on est sur un bateau. Il faut vraiment avoir les yeux sous l'eau pour voir l'ampleur du problème", explique le nageur longue distance. Dans son sillage, une dizaine de chercheurs sont venus étudier le phénomène.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Lecomte se prépare à une \"nage de la liberté\" de Washington à New York, le 11 septembre 2002.
Benoît Lecomte se prépare à une "nage de la liberté" de Washington à New York, le 11 septembre 2002. (MANNY CENETA / AFP )