Apnée : en immersion avec le champion du monde Guillaume Néry

Que se passe-t-il à 50 mètres, à 100 mètres, à trois minutes sous l'eau ? L'apnéiste et double champion du monde Guillaume Néry a décrit pour France 2 les sensations procurées par sa discipline.

"Pendant la descente, je ne regarde jamais vers le fond et je peux tout doucement entamer la phase de chute libre, sans faire le moindre effort. Je sens mon corps qui ralentit, qui rentre en hibernation. Mon cœur frappe de plus en plus fort et bat de plus en plus lentement. Je passe de 70 pulsations à moins de 30 pulsations."

Ressentir le poids de la mer

"La pression écrase mon corps. Mes poumons sont complètement recroquevillés et font la taille de mes deux poings. Je ressens tout le poids de la mer au dessus de moi, c'est le meilleur moment de la plongée. C'est un sentiment grisant et c'est ce que je vais rechercher à chaque fois. Et là d'un coup, j'arrive au bout de la corde. Je dois récupérer une petite plaquette, qui sera le témoin que je suis bien allé en bas. Je jette un coup d’œil vers le haut et j'amorce la remontée."

Le JT
Les autres sujets du JT
(BORIS HORVAT / AFP)