Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "Je rentre dans un état un peu méditatif" : quand l'apnéiste Guillaume Néry se prépare à plonger à 100 mètres

C'est une première : dans "Envoyé spécial" jeudi 12 septembre, Guillaume Néry vous embarque, grâce à de petites caméras, pour une plongée à 100 mètres de profondeur... Avant d'aller passer trois minutes sous l'eau sans respirer, le champion d'apnée se concentre.

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Sortie d'entraînement pour une vingtaine d'apnéistes dans la rade de Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Parmi eux, Guillaume Néry. Pour la première fois, le magazine "Envoyé spécial" va suivre le champion d'apnée à 100 mètres de profondeur, grâce à de petites caméras. Voici les instants qui précèdent la descente...

"L'apnée, c'est un sport qui n'est pas anodin. Il y a forcément un risque, explique celui qui a frôlé la mort en 2015. Mais c'est un risque qui est extrêmement calculé. On plonge toujours en équipe, et on maîtrise absolument tous les paramètres."

L'apnéiste a revêtu sa combinaison très fine en néoprène, véritable seconde peau, s'est équipé de la monopalme qui lui permettra de reproduire l'ondulation propre aux mammifères marins, très économe en énergie. Il se concentre au bord du bateau, puis entre dans l'eau.

"Presque de l'auto-hypnose"

Il lui reste une minute avant de plonger. Une minute à faire la planche, attentif à ses moindres sensations. "J'alterne entre les yeux fermés, pour être vraiment à l'écoute de l'eau qui vient taper sur mon visage, confie Guillaume Néry, et les yeux ouverts, où je vais voir un brin de lumière, un coin de ciel bleu, le bout de la potence... Je rentre dans un état un peu méditatif. C'est presque de l'auto-hypnose."

"5, 4, 3, 2, 1..." Le top départ est donné. C'est la bascule, le début de l'apnée, avec le plongeon en canard. La descente vers les profondeurs, le long du câble jaune relié au bateau, peut commencer.

Extrait de "Ma vie... en apnée", un reportage à voir jeudi 12 septembre 2019 dans "Envoyé spécial" .

\"Je rentre dans un état un peu méditatif\" : quand l\'apnéiste Guillaume Néry se prépare à plonger à 100 mètres pour \"Envoyé spécial\"
"Je rentre dans un état un peu méditatif" : quand l'apnéiste Guillaume Néry se prépare à plonger à 100 mètres pour "Envoyé spécial" (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)