Ski alpin : à 41 ans, le vice-champion olympique de descente Johan Clarey annonce poursuivre sa carrière jusqu'aux Championnats du monde en 2023

Âgé de 41 ans, Clarey a décidé de prolonger d'un an sa carrière pour participer aux Mondiaux, qui auront lieu en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le skieur Johan Clarey, vice-champion olympique de descente, lors de son arrivée au palais de l'Élysée pour la cérémonie en l'honneur des médaillés olympiques et paralympiques français des Jeux d'hiver de Pékin, le 29 mars 2022. (DANIEL PIER / NURPHOTO)

Le vice-champion olympique de descente à Pékin, Johan Clarey, âgé de 41 ans, a annoncé qu'il allait prolonger d'un an sa carrière dans une interview au Figaro publiée lundi 4 avril (version abonnée) afin de participer aux championnats du monde 2023, qui auront lieu en France.

"J'ai décidé de faire un an de plus. J'ai très envie de participer aux championnats du monde en France, à Courchevel-Méribel. Je n'avais pas pu prendre part à ceux de 2009 à Val d'Isère car j'étais blessé [...] C'est un bel objectif, et ce serait une belle manière de finir ma carrière sur des Mondiaux à la maison", a expliqué le natif d'Annecy. 

Une médaille d'argent "extraordinaire"

"Cela a été une saison fantastique, qui restera sans doute comme le couronnement de ma carrière. Je ne suis pas champion olympique, mais cette médaille d'argent reste extraordinaire", a confessé aussi le quadragénaire qui vient effectivement de réaliser la plus belle saison de sa carrière. Quatrième du classement de la descente de la Coupe du monde, avec la deuxième place à Kitzbühel, il a surtout remporté la médaille d'argent aux Jeux olympiques de Pékin, où, à la surprise générale il avait trouvé les ressources pour monter sur la deuxième marche du podium, à seulement 10 centièmes du Suisse Beat Feuz. "Je suis persuadé que je peux encore réaliser des belles choses si je me prépare bien", a assuré Clarey.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.