Cet article date de plus d'un an.

Lake Louise : Viktoria Rebensburg s'adjuge le premier Super G de la saison, Mikaela Shiffrin hors du podium

Viktoria Rebensburg s’est imposée sur le premier Super G de la saison à Lake Louise ce dimanche. Pour son 18e succès en Coupe du monde, le 4e en Super G, l’Allemande a devancé Corinne Suter (+0’’42) et Stephanie Venier (+0’’53). Grande favorite, Mikaela Shiffrin a manqué le podium finissant à la 10e place (+1’’18). Romane Miradoli, meilleure française, a fini 17e (+1’’47).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Des conditions optimales, une neige parfaite, et le Coach Corner comme seule partie technique d’un parcours peu difficile. Avec ces paramètres, Viktoria Rebensburg a été la meilleure. Tout au long de son passage, elle n’a cessé d’accélérer, taillant ses courbes aux meilleurs moments. Elle n'a fait qu'une seule faute, ce qui n'a pas freiné sa progression. Au-dessus de ses concurrentes, l’Allemande a dominé sa dauphine Corinne Suter de plus de quatre dixièmes (+0’’42). La Suissesse a retrouvé ainsi la deuxième place qu’elle avait occupée à l’issue de la première descente, sur la piste canadienne. L’Autrichienne Stephanie Venier, troisième, a signé aussi un deuxième podium dans cette Coupe du monde. L’Autriche a placé cinq de ses skieuses dans le Top 10.

Shiffrin repart bredouille de Lake Louise

La surprise, ou la déception, est venue de Mikaela Shiffrin. L’Américaine est repartie de la station canadienne sans succès, chose qui ne lui était plus arrivée depuis la saison 2016-2017. Sans avoir fait d’erreur, la skieuse âgée de 24 ans a justement été trop propre, n’arrivant pas à relâcher son ski. Au final, elle a obtenu la 10e place (+1''18). Dans le clan tricolore, Romane Miradoli a signé le meilleur temps en se plaçant 17e (+1’’47). Laura Gauche a elle fini à la 26e position (+2’’43). Jennifer Piot, dernière française engagé, s'est classée 31e (+2''75).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.