Coupe du monde de ski alpin : Marco Odermatt, 2e de la descente de Courchevel-Méribel, succède à Alexis Pinturault et remporte le gros globe de cristal

Le Suisse a remporté le premier gros globe de cristal de sa carrière, mercredi à Méribel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Suisse, Marco Odermatt, lors de la descente à Méribel le 16 mars 2022.  (NICOLAS TUCAT / AFP)

Il lui tournait autour, il s'en rapprochait, et son triomphe est finalement arrivé, mercredi 16 mars. Sur la neige française de Méribel, le Suisse Marco Odermatt a remporté son premier gros globale de cristal. Deuxième de la descente des finales de la Coupe du monde de ski alpin, le Suisse de 24 ans ne peut plus être rejoint en tête du classement général. En cause, son dauphin Aleksander Aamodt Kilde ne participera pas au slalom, et ni au géant prévus ce week-end à Méribel-Courchevel. 

Monsieur slalom géant

Ce sacre suprême, qui vient consacrer le meilleur skieur de la planète, intervient quelques semaines seulement après son titre olympique de slalom géant acquis à Pékin et au terme d'une saison de Coupe du monde exceptionnelle. Sur sa spécialité, le slalom géant, le natif du Nidwald (Suisse) n'a laissé que des miettes à ses concurrents, l'emportant à quatre reprises à Adelboden, Alta Badia, Val d'Isère et Sölden. En Super-G également, Odermatt a signé deux victoires cette saison : à Beaver Creek et Wengen.

Alors qu'il avait terminé en deuxième position l'hiver dernier, derrière le Français Alexis Pinturault, le Suisse, à seulement 24 ans, a remis les pendules à l'heure et envoie un sacré message à ses concurrents. Le Norvégien, Aleksander Aamodt Kilde, avec qui la bataille a fait rage toute la saison, termine en deuxième mais remporte tout de même le petit globe de la spécialité en descente.

Kilde se console avec le petit globe

Leader du classement de la spécialité, Aleksander Aamodt Kilde (4e) a tremblé, mais il a finalement conservé sa place au profit de Beat Feuz. Un temps en tête, ce dernier a terminé en troisième position, juste devant son rival norvégien, alors que l'Autrichien Vincent Kirechamyr a remporté l'ultime descente de la saison. Le Français, Johan Clarey, termine quant à lui en 17e position.

La troisième place du classement général n'est pas encore connue et se jouera tout le week-end en Savoie. Derrière le Suisse, Odermatt, et le Norvégien, Kilde, un doublé national pourrait être signé puisqu'un autre Norvégien, Kristoffersen, et un autre Suisse, Feuz, peuvent encore compléter le podium. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.