Cet article date de plus d'un an.

Combiné d'Hinterstoder : la victoire et la bonne affaire pour Pinturault

Déjà 4e la veille lors du super-G, Alexis Pinturault s'offre le combiné alpin d'Hinterstoder devant Mauro Caviezel et Andre Aamodt Kilde. Le skieur de Couchevel est plus que jamais dans la course au gros Globe de cristal. Il revient à 34 points du Norvégien, leader de la Coupe du monde. Son autre rival Kristoffersen a perdu de gros points.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (JOHANN GRODER / EXPA)

Alexis Pinturault ne pouvait pas rêver mieux ! Deuxième à l'issue de la première manche, le skieur de 28 ans a éclaboussé de tout son talent le slalom d'Hinterstoder pour remporter le combiné de ce dimanche. "Pintu" a écrasé la concurrence, et notamment ses grands rivaux pour le titre suprême, Andre Aamodt Kilde et Henrik Kristoffersen, respectivement 3e et 11e. Déjà quatrième lors du super-G hier, le Tricolore grappille de nouveaux des points précieux pour le classement général. Il revient à 34 points de Kilde et prend la deuxième place au général au dépend de Kristoffersen. Après sa 19e place lors de la première manche ce matin, le Norvégien est arrivé avec plus de trois secondes de retard sur le Français. 

La bonne affaire pour "Pintu"

Le natif de Moûtiers (73) était attendu ce week-end en Autriche et il répond présent avant le géant de lundi. Parti en deuxième position, grâce à un super-G maîtrisé, Alexis Pinturault a très vite rattrapé son retard sur Mauro Caviezel pour le devancer d'une seconde sur la ligne. Grâce à ce sacre en Autriche, le champion du monde 2019 de la spécialité décroche sa 28e victoire en carrière, la 10e en combiné. De plus, il est d'ores et déjà assuré de remporter le classement général de la spécialité pour la quatrième fois consécutive.

A 28 ans, "Pintu" a devancé le Suisse Mauro Caviezel (+0''99) et le Norvégien Kilde (+1''25). Mais l'essentiel est surtout dans la course au gros Globe : avec une très décevante onzième position (3"05), Henrik Kristoffersen perd de nombreux points sur le vainqueur du jour et voit Alexis Pinturaut  lui passer devant au général. Il accuse 67 points de retard à présent.

Un calendrier à l'avantage du français

Il reste neuf courses pour que Alexis Pinturault aille chercher le gros Globe de cristal et ainsi succéder à la légende autrichienne Marcel Hirscher. Il y aura tout d'abord le géant de ce lundi en Autriche, l'autre discipline forte de "Pintu". Puis, les skieurs se dirigeront vers la Norvège, à Kvitfjell le week-end prochain pour une descente et un super-G avant de se rendre en Slovénie à Kranjska Gora pour un géant et un slalom, une étape qui convient parfaitement à la polyvalence du Tricolore. Et pour finir, les finales de la Coupe du monde, qui se dérouleront à Cortina d'Ampezzo en Italie du 16 au 22 mars avec les quatre disciplines au programme : une descente, un super-G, un géant et un slalom. La fin de saison de ski alpin s'annonce palpitante lorsque l'on regarde le classement général.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.