Patinage artistique : Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron font l'impasse sur les championnats d'Europe, à un mois des JO de Pékin

Le couple souhaite éviter tout risque de contamination au Covid-19 avant de prendre part aux Jeux Olympiques de Pékin (4 au 20 février).

Article rédigé par
Léo-Pol Platet - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis lors du Grand Prix d'Italie, le 6 novembre 2021. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Que leurs adversaires se frottent les mains : les quintuples champions d'Europe (de 2015 à 2019), Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis ne défendront par leur titre à Tallinn (Estonie) du lundi 10 au dimanche 16 janvier. À moins d'un mois des Jeux Olympiques de Tokyo, le duo a décidé de ne prendre aucun risque de contamination au Covid-19 en ne faisant pas le voyage jusqu'en Estonie, a annoncé la Fédération française de sports de glace, jeudi 6 janvier.

"Compte tenu des conditions sanitaires et de l'évolution du covid dans le monde et plus particulièrement en Europe, le couple, qui s'entraine à Montréal, a jugé irraisonnable de voyager et de prendre le risque de contracter la Covid-19, a expliqué la FFSG dans le communiqué. Être testé positifs à ce stade remettrait en cause leur préparation voire même leur participation aux Jeux".

Ne pas remettre en cause la participation aux JO

Dans ce même communiqué, la Fédération explique également que l'ensemble de la délégation française devra "suivre une procédure spécifique et sera soumise à des obligations sanitaires strictes" afin de pouvoir se rendre en Chine. 

" À partir du 18 janvier, toute la délégation française, pour être en conformité avec les recommandations du CIO et les règles établies par les autorités chinoises devra suivre une procédure spécifique et sera soumise à des obligations sanitaires strictes afin de pouvoir se rendre en Chine", détaille la Fédération.

L'objectif suprême du couple Papadakis-Cizeron

Multiples champions de France, d'Europe et du monde (à quatre reprises), le duo préfère donc se concentrer sur la seule médaille qui manque à son palmarès, l'or olympique. Il sera l'une des grandes chances de médailles tricolores en patinage artistique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guillaume Cizeron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.