Coupe du monde de biathlon : impérial, Quentin Fillon Maillet remporte le sprint de Kontiolahti

Après leur disqualification sur le relais, les Françaises n'ont pas réussi à monter sur le podium du sprint (7,5km), samedi. Chez les hommes, Quentin Fillon Maillet a réalisé un sans faute au tir et remporte le sprint (10km).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Quentin Fillon Maillet lors du sprint (10km) en Coupe du monde de biathlon à Kontiolahti, le 5 mars 2022. (KIMMO BRANDT / COMPIC)

Après les Jeux olympiques, ce samedi 5 mars marquait un retour sur le parcours de la Coupe du monde pour les biathlètes à qui il reste trois étapes avant de partir en vacances. Cela a commencé en individuel par un sprint féminin (7,5 km) et s'est poursuivi sur un sprint (10km) chez les hommes.

Après leur disqualification jeudi lors du relais, les biathlètes françaises avaient à cœur de se rattraper sur le sprint. Mais, en Finlande, samedi, aucune Française n'a réussi à monter sur le podium. La course a été remportée par l'Allemande Denise Herrmann, suivie de la Norvégienne Tiril Eckhoff et de la Suédoise Stina Nilsson. 

"Une course qui fait du bien à la tête"

Anaïs Chevalier-Bouchet, double médaillée d'argent aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin sur le relais mixte et l'individuel, a terminé à la cinquième place. "Je n'arrive pas à partir aussi vite que je le voudrais. Mais j'ai tout donné. C'est une course qui fait du bien à la tête", a réagi la Française en zone mixte. Justine Braisaz-Bouchet, championne olympique de la Mass-start, se place en 14e position devant Julia Simon (18e), Anais Bescond (21e) et Chloé Chevalier (48e). "Je suis dégoûtée, a quant à elle déclaré Justine Braisaz-Bouchet. Ça pouvait faire quelque chose de beau aujourd'hui. Car je me sens très bien sur les skis."

Marte Olsbu Roeiseland n'a terminé que 8e samedi. La Norvégienne conserve toutefois sa place de leader de la Coupe du monde avec 685 points, devant Elvira Oeberg, quatrième sur le sprint. 

Retour gagnant pour Fillon Maillet

Quentin Fillon Maillet a pris une option dans la course au petit globe de cristal du sprint à Kontiolahti. Le quintuple médaillé olympique lors des Jeux de Pékin a pris le meilleur sur ses concurrents directs, en réalisant un sans-faute au tir. Emilien Jacquelin, sixième samedi, peut rêver d'une belle poursuite dimanche malgré deux fautes au tir, grâce à un très bon temps sur les skis.

Dans la lutte pour le petit globe, Sebastian Samuelsson (5e) a manqué le coche, à la suite d'un tir debout compliqué soldé par deux fautes. Il laisse le dossard rouge du sprint à Quentin Fillon Maillet, qui s'envole à seulement étapes de la fin de la saison. Auteur d'un sans-faute, le jeune Norvégien Filip Fjeld Andersen termine à la deuxième place  de la course du jour et s'offre un second podium en carrière. L'Allemand Johannes Kuehn complète le top 3, à 29 secondes du leader français.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Quentin Fillon Maillet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.