Cet article date de plus d'un an.

Coupe du monde de biathlon : les Françaises, disqualifiées à Kontiolahti, laissent aux Suédoises le Globe du relais

Après sa décevante sixième place aux Jeux olympiques, le relais féminin tricolore a déçu et est passé à côté du Globe de la spécialité, jeudi.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Anaïs Bescond lors du relais féminin d'Antholz-Anterselva, le 22 janvier 2022. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Retour aux affaires courantes pénible pour les biathlètes françaises. Après un relais décevant aux Jeux olympiques de Pékin 2022 (6e), les Tricolores ont été disqualifiées, après l'utilisation par Justine Braisaz-Bouchet d'une balle de son deuxième chargeur lors de son premier passage au tir.

La première course depuis le rendez-vous pékinois, jeudi 3 mars, à Kontiolahti, se finit donc bien loin des Norvégiennes (+2'55"), gagnantes de la course. Avec une sixième position, les Françaises auraient remporté la Coupe du monde de la spécialité. Cet échec offre le Globe aux Suédoises, qui ont fini à la deuxième place aujourd'hui devant l'Italie. C'était le dernier relais féminin de la saison. 

Mal partie dans la course, le relais emmené par Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier-Bouchez, Justine Braisaz Bouchet et Julia Simon n'a jamais été en mesure de rivaliser avec ses concurrents.  

En amont cette course et alors que la guerre en Ukraine fait toujours rage, l'IBU a tenu à rendre hommage au biathlète ukrainien Yevhen Malyshev, 19 ans, mort alors qu'il effectuait son service militaire


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.