Sports : Clara et Nicolas Peyraud, frère et sœur, sont champions du monde de force athlétique

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Le journaliste Samuel Ollivier, présent sur le plateau du 8 Heures, jeudi 13 avril, s'intéresse à un sport dérivé de l'haltérophilie : la force athlétique. Rencontre avec Clara et Nicolas Peyraud, tous les deux champions de France, d'Europe et du monde dans cette discipline.
Sports : Clara et Nicolas Peyraud, frère et sœur, sont champions du monde de force athlétique Le journaliste Samuel Ollivier, présent sur le plateau du 8 Heures, jeudi 13 avril, s'intéresse à un sport dérivé de l'haltérophilie : la force athlétique. Rencontre avec Clara et Nicolas Peyraud, tous les deux champions de France, d'Europe et du monde dans cette discipline. (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - B.Andoque, G.Delavergne, B.Serra
France Télévisions
France 2
Le journaliste Samuel Ollivier, présent sur le plateau du 8 Heures, jeudi 13 avril, s'intéresse à un sport dérivé de l'haltérophilie : la force athlétique. Rencontre avec Clara et Nicolas Peyraud, tous les deux champions de France, d'Europe et du monde dans cette discipline.

Le journaliste Samuel Ollivier, présent sur le plateau du 8 Heures, jeudi 13 avril, s'intéresse à un sport méconnu : la force athlétique. Il s'agit d'un dérivé de l'haltérophilie, et il existe trois mouvements. Des mouvements que le journaliste montre lui-même, en plateau. Il y a le squat, le développé couché et le soulevé de terre.  

Des champions du monde de la même fratrie 

Les équipes du 8 Heures sont allées à la rencontre d'un frère et d'une sœur, Clara et Nicolas Peyraud, qui sont tous les deux champions de France, d'Europe et du monde dans cette discipline. "C'est un sport qui vient des États-Unis et du Royaume-Uni, où il est très développé. Il y a une fédération internationale qui existe depuis 50 ans. En France, on s'y est mis un peu plus tard, et maintenant, on est l'une des meilleures nations dans ce sport", explique Clara Peyraud. "Il y a la relation frère/sœur qui peut reprendre un peu le dessus, et il arrive qu'on se chamaille un petit peu sur mon entraînement, etc... Mais on passe toujours l'éponge", ajoute-t-elle.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.