Sport : à la découverte des entraînements façon commando

Discipline militaire, confort rudimentaire... France 2 vous fait découvrir la dernière tendance : les entraînements façon commando.

FRANCE 2

Des charges toujours plus lourdes, des exercices toujours plus intenses, des coachs toujours plus exigeants :  cela ressemble à des programmes de choc pour gymnastes olympiques ou pour soldats d'élite. Et pourtant, ces nouvelles recrues ne sont pas des professionnels. Ils sont juste venus se remettre en forme.

Pourquoi payer pour se faire mal ?

"Repousser les limites", c'est le slogan d'une salle de sport d'un nouveau genre à Paris. Le décor est loin de celui des salles de fitness. "On n'a pas de miroirs, on n'a pas de machines, on ne cherche pas ce côté confort. Nous, ce qu'on cherche, c'est à faire travailler les gens", explique Thomas Schmitt, entraîneur chez "Original Addicts". Sous l'oeil du coach, pas une seconde de pause. Homme ou femme, c'est le même programme. Ce cocktail explosif de gymnastique et de musculation, c'est le crossfit. Ici, chaque adhérent paye 100 euros par mois pour cette remise en forme plutôt musclée qui a déjà conquis plus de 20 000 adeptes en France. Ces exercices semblent traumatisants, mais pourtant, ce sont les plus efficaces pour perdre du poids. Problème : les risques de blessures sont aussi plus importants.

Le JT
Les autres sujets du JT