Cet article date de plus de six ans.

Shenzen : Murray rejoint Robredo en finale

Andy Murray s'est qualifié pour la finale du tournoi de Shenzen en dominant en trois manches l'Argentin Juan Monaco 2-6, 6-3, 6-0. En Chine, l'Ecossais aura l'occasion de remporter son premier titre de la saison, le premier depuis Wimbledon l'année dernière. Il affrontera l'Espagnol Tommy Robredo qui a de son côté battu plus tôt dans la journée le Colombien Santiago Giraldo.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le joueur écossais Andy Murray

Le chemin a été long pour Andy Murray. Depuis sa victoire à Wimbledon il y a plus d'un an en juillet 2013, l'Ecossais, tombé à la 11e place du classement ATP, n'avait plus disputé une finale sur le circuit. En éliminant difficilement Juan Monaco samedi, il a mis fin à la série noire. Cette cinquième confrontation entre les deux hommes a été comme les précédentes, accrochées. La dernière datait de 2010 à Valence et avait tourné à l'avantage de l'Argentin aujourd'hui 97e mondial et déjà la rencontre avait duré trois sets. En Chine, Murray a perdu la première manche notamment à cause d'un service en berne (50% de points gagnés sur la première balle, 25% sur la seconde), mais il s'est ensuite bien repris avant de dérouler. 

En finale, Murray retrouvera Tommy Robredo, qui lui s'est tranquillement qualifié contre Santiago Giraldo. L'Espagnol, 22e mondial, lui réussit bien puisque Murray reste sur trois succès de rang après avoir perdu leurs deux premiers duels. Son dernier succès contre Robredo remonte à ... Wimbledon 2013 où Murray s'était imposé en trois sets au troisième tour du Grand Chelem londonien. Un signe de bon augure? Réponse dimanche.

Les résultats de la journée

Simple messieurs (Demi-finales):

Tommy Robredo (ESP/N.4) bat Santiago Giraldo (COL/N.6) 6-1, 6-4
Andy Murray (GBR/N.2) bat Juan Monaco (ARG) 2-6, 6-3, 6-0

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.