Cet article date de plus de six ans.

Serbie-Albanie : Le frère du Premier Ministre albanais dément

Olsi Rama, le frère du premier ministre albanais, soupçonné d'être le responsable de l'incident ayant provoqué la suspension du match entre la Serbie et l'Albanie, a démenti être lié à l'événement.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le drone, portant une carte de la "Grande Albanie", au dessus du stade de Belgrade (MEDIN HALILOVIC / ANADOLU AGENCY)

Rentré à Tirana après avoir assisté au match à Belgrade, Olsi Rama a assuré qu'il n'avait "rien à faire avec le drone" qui a survolé le stade la veille, affichant une carte de la "Grande Albanie" et attisant la colère des supporters serbes au point d'interrompre la rencontre. "Je ne comprends pas d'où cette histoire est sortie", a explique le frère du Premier ministre dès son arrivée dans la capitale albanaise. 

Son arrestation, annoncée par la télévision d'état serbe? "C'est une spéculation des médias, je n'ai été ni arrêté, ni interpellé, répond l'intéressé. Lorsque l'incident s'est produit , la situation est devenue chaotique, les policiers contrôlaient tout le monde. Je leur ai montré mon passeport américain et ma caméra. Cela n'a duré que quelque minutes". 

A Tirana, l'interruption du match a été célébré comme une victoire. Les Albanais -y compris les principaux médias du pays- sont en effet persuadés que la Serbie sera sanctionnée par l'UEFA, dont l'instance de contrôle et de discipline étudie désormais les suites à donner à la rencontre : qui sera sanctionné? Le match sera-t-il rejoué? Défaite sur tapis vert? Les médias serbes condamnent eux à l'unanimité la "provocation" albanaise, le quotidien Vecernje Novosti constatant tristement que "les nationalismes ont tué le football". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.