Rugby : le XV de France, brouillon, bat l'Italie (47-19) dans l'ultime répétition avant la Coupe du monde au Japon

Les Bleus, pourtant idéalement lancés par un essai de Yoann Huget, ont ensuite perdu le fil.

L\'ailier du XV de France Yoann Huget, contre l\'Italie, au Stade de France, le 30 août 2019.
L'ailier du XV de France Yoann Huget, contre l'Italie, au Stade de France, le 30 août 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

Une victoire large, mais brouillonne. Le XV de France a remporté son dernier match préparatoire avant le Mondial du Japon, contre l'Italie (47-19), vendredi 30 août, dans un Stade de France presque désert. Il était pressenti que ce dernier tour de chauffe, face à des Azzurri loin des meilleurs mondiaux, ne permettrait de tirer que peu d'enseignements quant à la capacité des Bleus de rivaliser dans trois semaines avec l'Argentine (21 septembre), dans un choc déjà crucial pour entamer la Coupe du monde.

On en a eu la confirmation. Le XV de France l'a certes remporté aisément, mais face à une faible opposition, et dans une rencontre d'un piètre niveau, hachée par les fautes de main et disputée sur un rythme lent. Les Bleus, qui ont inscrit sept essais, s'envoleront au Japon avec au compteur deux victoires (Italie et Ecosse, 32-3) pour une défaite (17-14 en Ecosse samedi dernier) et de maigres certitudes en défense, magré trois essais encaissés vendredi soir.

En attaque, le chantier demeure important : manque de précision dans les passes, courses et soutiens, en-avants, les Bleus ont rendu une copie terne. Loin des espoirs suscités par le premier match de préparation, le 17 août contre l'Écosse à Nice (32-3). Ils affronteront l'Argentine le 21 septembre pour débuter leur Mondial.